Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-04-06T19:49:39+02:00

La route est courte Ce serait dommage De se croiser Sans se regarder

Publié par Rose du Sud
Blog de roselyne :Humanité, Nature,  Amour et lumière, Un joli texte -  et Bon Week End

 Aurais je trouvé la clé de ma délivrance Plongé dans un monde de silence Je laisse aller mes pleurs Je libère mon corps de toutes ces rancoeurs Mes larmes ont beau coulé Mon désespoir est voilé

 

Ma tristesse s'efface Sans laisser la moindre trace Mes larmes se sont dispersées Dans cette immensité Elles ont coulé Sous le poids de mes regrets Se couper du monde quelques instants Ne penser qu'aux mouvements incessants De cet océan de malheurs En y versant les trop plein de leur coeur Mon désespoir ne peut se voir Tout le monde fait semblant d'y croire Car chacun vient déverser Ce qui hante ses pensées Suis-je plongée dans un océan de pleurs Ne suis-je entourée que d'âmes désespérées Qui ne cherchent dans cette eau bleutée Qu'à y déverser leur douleur

 

Dans ce carnet effacé, tant de secrets ont été chuchotés Tant de choses qui n'osaient être prononcées Ailleurs que dans cette eau chlorée Ailleurs que dans ce monde muet Je m'en vais nager pour me vider De ces larmes qui me poignardent Je m'en vais noyer Cette souffrance qui s'attarde La douceur de l'eau a tué Ce qui me détruisait Son silence a enveloppé ma peine Et a brisé mes chaînes Chaque fois que mon âme déborde Au lieu de m'accrocher à une corde Je préfère sauter dans l'eau Tout y est toujours plus beau

 

La route est courte Ce serait dommage De se croiser Sans se regarder De se croiser Sans se parler De se croiser Sans se rencontrer. J'ai longtemps marché Avec les yeux sur mes souliers. Quand tu m'as maté, Je n'étais qu'un étranger, Quand tu m'as dérangé, J't'ai envoyé chier. Dis-moi, on s'est déja rencontrés On s'est déja croisés? Toi, je te connais Mais ou c'était Au bord de quel chemin? Au fond de quel jardin? Je t'ai reconnue Après un long temps de chemin Quand tu m'as parlé, J'ai, à ce moment craqué. 

 

Une rencontre imprévue s'est passée ce soir, Mes yeux ont croisé la profondeur de ton regard, Mon coeur s'est souvent tourner pour t'admirer Et mes sens se sont tous alors réveillés. Tu étais sur le coté de la patinoire, Je suis, à ce moment, venu te voir Pour que tu viennes un peu t'amuser Et non que tu restes toute seule t'ennuyer. J'ai pris ta main froide, dans la mienne, Une douce sensation de joie se faisait reine. Nous nous sommes mis ensemble à glisser Sur la petite surface de cette eau glacée. Pendant ce temps nous avons alors parlé, Pour pouvoir se connaître un p'tit peu, J'essayais de rester près de toi même un peu. Sans explication j'ai trop, pour toi, flasher. Malheureusement à la fin de la soirée, Je n'ai pas pensé à te demander tes coordonnés. Jusqu'à maintenant, je n'ai pas arrêté de repenser, Au court moment qu'ensemble nous avons passé 

 

Mon coeur s'anime  d'une ardente flamme. L'horizon, s'est coloré de vert, Envahissant de bonheur mon âme. Mon esprit s'envol vers les nuages Mon corps oscille au rythme des vagues. Un sentiment traversant les âges, Emplissant mes veines d'une drogue. Il ne reste plus que toi et moi, Cher bonheur encore inachevé. Toi bonheur qui vibre dans nos voix, Tu ne nous laisseras pas tomber Car tu nous as empli de ton souffle. Ils semblent l'apercevoir enfin Et ils semblent retenir leur souffle Espérant n'en jamais voir la fin.

 

Le bonheur est à chacun de nous! Un jour assez banal Mais où tout nous sourit Rien de mal, tout est normal C'est juste la vie qui nous dit oui Oui on a le droit au bonheur Rire crier notre joie, ne pas craindre de faire peur Car la chance vient toujours même, quand on ne l'attend plus Car le bonheur ne reste pas caché dans l'absolu J e t'ai rencontré un après_midi d 'hiver Et ce jour là, sans savoir pourquoi j'ai su que le bonheur venait à moi Je ne m'étais pas trompée Je ne l'ai pas volé Le bonheur sera toujours là, pour chacun de nous Un jour ou l'autre, n importe où! Quand il approchera, Qu'il vous tendra les bras S'il vous plait, ne le repoussez pas Car s'il se trouve là peut être qu'il ne restera pas !

 

Herve Gromier

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog