Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-06-30T16:37:03+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois de Juin 2016

Publié par Rose du Sud

Voir plus d'articles (mois par mois)

 

http://roselyne-83.spiritualite.over-blog.com/categorie-11339755.html

 

http://roselyne-83.spiritualite.over-blog.com/tag/omraam%20mikhael%20aivanhov%20-%20pensees%20du%20jour/

 

 

Editions Prosveta

Vous inscrire

 

http://www.prosveta.com/thought-of-the-day.phtml?SESSION_ID=MAILING4fd93f6604046

 

http://www.prosveta.com/omraam-mikhael-aivanhov

 

Qui était il ?

 

http://www.prosveta.com/omraam-mikhael-aivanhov.phtml?

 

 

Témoignages de personnes l'ayant connu

http://www.mikhaelaivanhov.org

 

 

 

 

Pensée du jeudi 30 juin 2016 

les Pratiques spirituelles - à quelles conditions elles nous rendent réceptifs aux messages du Ciel

"Les prières, le jeûne, les ablutions, etc., toutes les pratiques prescrites dans les religions du monde entier ont pour fonction de préparer les êtres à recevoir correctement les courants et les messages du Ciel. Mais le plus important, ce ne sont pas les pratiques elles-mêmes. Le plus important, c’est la volonté d’entreprendre un travail intérieur de dépouillement, de purification : améliorer ses pensées, ses sentiments et ses actes. Celui qui n’est pas décidé à accomplir ce travail ferait mieux de laisser la spiritualité de côté, sinon il deviendra un danger pour lui-même et pour les autres.
Tant qu’on ne s’est pas débarrassé de certains préjugés et parti pris, rien n’est plus dangereux que les pratiques spirituelles : elles donnent l’illusion à celui qui s’y livre de pouvoir être un messager, un instrument du Ciel. C’est ainsi qu’on a vu des gens devenir les bourreaux de leur famille ou même de leur peuple. Seul celui qui a travaillé sur le désintéressement et l’amour des autres est capable d’entendre et de transmettre les messages du Ciel."

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

 

Pensée du mercredi 29 juin 2016

la Présence intérieure des êtres qu’on aime importe plus que leur présence physique -

"Les hommes et les femmes qui s’aiment éprouvent le besoin de se rencontrer, de se rapprocher, de vivre ensemble, et c’est naturel. Mais si une véritable dimension intérieure manque à leur relation, on peut déjà prédire la fin de leur amour.
Quand vous vous sentez habité par la présence subtile d’un être, vous constatez que vous n’avez pas nécessairement besoin de sa présence physique pour vous sentir avec lui. Si vous ressentez fortement le besoin de sa présence physique, c’est que vous êtes en train de sortir de votre monde intérieur, et là, vous risquez d’aller au-devant de grandes souffrances. Car qui dit que les circonstances ne vous priveront pas un jour ou l’autre de cet être que vous aimez ?… Lorsque vous êtes habité par une présence intérieure, les circonstances extérieures ont moins de prise sur vous. C’est un critère : si, en pensant à ceux que vous aimez, vous ressentez autant de joie qu’en les voyant, vous êtes libre, et cette joie ne vous quitte plus."

 

 

 

Pensée du mardi 28 juin 2016

le Temps - dans la vie spirituelle il ne faut jamais le prendre en considération

"Le temps a pris pour les humains une importance démesurée. Écoutez-les parler et vous entendrez revenir les mêmes phrases : « Je n’ai pas le temps… Combien de temps ça me prendra ?… Je veux gagner du temps… » Eh bien, dans la vie spirituelle il ne faut pas se préoccuper du temps. Si vous vous fixez des délais pour triompher de tel ou tel de vos défauts, pour obtenir tel pouvoir psychique ou telle révélation intérieure, vous ne réussirez qu’à vous crisper et votre développement ne se fera pas harmonieusement.
Vous devez travailler à vous perfectionner sans jamais vous fixer de délai. Vous avez l’éternité devant vous ! Un jour, nécessairement, vous arriverez à atteindre cette perfection à laquelle vous aspirez. Arrêtez-vous seulement sur la beauté du travail que vous avez entrepris et dites : « Puisque c’est tellement beau, je ne me préoccupe pas de savoir s’il me faut des siècles ou des millénaires pour y arriver : je travaille, c’est tout. »"

 

 

 

Pensée du lundi 27 juin 2016 

Clés et serrures - sagesse, amour, vérité : trois clés qui ouvrent l’intellect, le cœur et la volonté

"Automatiquement, distraitement, vous introduisez tous les jours des clés dans des serrures sans voir que vous répétez là, symboliquement, le travail de l’esprit (la clé) dans la matière (la serrure). Mais étudiez ce que sont une clé et une serrure, et vous aurez alors des clés pour ouvrir des serrures auxquelles vous n’avez encore jamais pensé. Oui, les oreilles, la bouche, les narines, les yeux, voilà des serrures ; et le cerveau lui-même est une serrure. Lorsque vous en aurez pris conscience, vous serez en possession des clés qui ouvrent les portes de la nature, et aussi des portes en vous-même.
Et que sont l’intellect, le cœur et la volonté ? Des portes par lesquelles circulent nos pensées, nos sentiments, nos énergies. Et les clés pour ouvrir ces portes sont la sagesse, l’amour et la vérité. La sagesse ouvre l’intellect, l’amour ouvre le cœur, et la vérité ouvre la volonté. Chaque fois que vous avez un nouveau problème à résoudre, essayez ces clés. Vous ne réussissez pas avec la première ? Essayez la deuxième. La deuxième n’ouvre pas non plus ? Essayez la troisième. Si vous savez comment opérer, il est impossible qu’une de ces trois clés ne finisse pas par résoudre votre problème."

 

 

 

Pensée du dimanche 26 juin 2016 

l’Amour - travail collectif d’une multitude d’âmes liées entre elles

"Le Maître Peter Deunov disait : « Si vous nourrissez en vous l’idée de l’amour sous sa forme la plus sublime, vous obtiendrez l’aide de milliers et de milliers d’âmes aimantes, car l’amour sous-entend le travail collectif d’une multitude d’âmes liées entre elles par cette idée de l’amour. L’amour divin est la plus grande force qui existe. Ne doutez jamais de cette vérité, afin que les âmes qui travaillent en son nom demeurent toujours auprès de vous ».
Ces paroles méritent d’être méditées, mastiquées, digérées, car elles nous ouvrent des horizons extraordinaires. Quand nous serons parvenus à cette conception divine de l’amour, nous attirerons d’en haut des milliers d’âmes qui viendront nous aider, nous soutenir. Le langage humain est faible pour exprimer la joie de ceux qui reçoivent la visite d’un tel amour. Il leur suffit d’apercevoir en passant le visage d’un homme ou d’une femme pour se sentir dans la plénitude.

 

 

Pensée du samedi 25 juin 2016
au Lever du soleil - apprendre à concentrer toutes ses énergies pour rayonner ensuite dans l’espace

"Apprenez à mobiliser vos pensées, vos désirs, et même toutes les tendances de votre nature inférieure, pour la réalisation d’un idéal sublime. Ce travail d’unification, d’harmonisation, le soleil peut aussi vous aider à le réaliser. En le regardant se lever, le matin, pensez que votre conscience s’approche de votre propre soleil, votre esprit, votre Moi supérieur, pour se fusionner avec lui. Lorsque vous serez parvenu à pacifier et unifier toutes les forces contraires qui vous tiraillent pour les lancer dans une seule direction lumineuse, divine, vous deviendrez un foyer tellement puissant que vous serez capable de rayonner dans toutes les directions, comme le soleil.
Un être qui est arrivé à régler ses propres problèmes est libre, et il peut commencer à penser aux autres. Grâce à la liberté qu’il a acquise, il élargit le champ de sa conscience à tout le genre humain, et comme le soleil il envoie la surabondance de lumière et d’amour qui déborde de lui… Mais avant de pouvoir rayonner, il doit apprendre à concentrer toutes les puissances de son être et à les orienter dans une seule direction."

 

 

 

 

Pensée du vendredi 24 juin 2016 

Joies et peines - une alternance à laquelle il faut se préparer

"Quand vous ressentez une grande joie, ne vous y abandonnez pas sans retenue. Au contraire, soyez vigilant et même attendez-vous à subir bientôt quelques désagréments de la part des événements ou des personnes de votre entourage. Si vous êtes insouciant, négligent, vous serez pris au dépourvu.
C’est une loi : étant donné que tout est lié, lorsqu’un mouvement se produit dans une certaine région, un mouvement inverse se déclenche automatiquement dans une autre. Alors, quand vous apprenez une bonne nouvelle, par exemple, ou que vous remportez un succès, soyez tout de suite en alerte, sachez qu’un courant négatif se prépare déjà à vous attaquer et préparez-vous à vous défendre. Ne vous laissez pas surprendre, sinon vous risquez de perdre tout ce que ce moment de grâce vous a apporté de bon."

 

 

 

Pensée du jeudi 23 juin 2016

la Lune, astre de la magie, règne sur les eaux -

"La lune, astre des nuits, règne sur les eaux, sur les eaux cristallines comme sur les eaux polluées. C’est pourquoi elle est l’astre de la magie blanche comme de la magie noire. Les Initiés ont étudié ces deux aspects pur et impur, bénéfique et maléfique de la lune. Dans la mythologie, ils étaient personnifiés par la déesse Diane (ou Artémis) appelée la chaste Diane, et par la déesse Hécate, divinité infernale. La face cachée de la lune, le cône d’ombre, a la propriété d’absorber le mal qui se fait sur la terre ; car les pensées et les sentiments se déplacent, et les pensées, les sentiments des humains inspirés par le mal sont aspirés par ce cône d’ombre. C’est de cette région que les sorciers attirent les entités ténébreuses qui tourmentent et égarent les humains, et de là aussi qu’ils puisent les éléments pour leurs envoûtements et leurs conjurations. Quant à l’autre face de la lune, elle est exposée à l’influence purificatrice du soleil.
Si vous apprenez à vous concentrer sur les régions supérieures de la lune, vous vous purifiez. Pour être aidé dans cet exercice, vous pouvez tenir à la main un objet en argent ; car de même que le soleil a des affinités avec le feu et l’or, la lune a des affinités avec l’eau et l’argent. Liez-vous aussi à l’Archange Gabriel, qui est l’Archange de la lune, comme Mikhaël est l’Archange du soleil."

 

 

 

Pensée du mercredi 22 juin 2016

le Sommeil - voyage sacré que nous faisons dans l’autre monde

"La nuit, pendant le sommeil, vous avez de bonnes conditions pour vous instruire dans le monde invisible. Et même si vous ne gardez aucun souvenir précis de ce que vous avez appris, parfois, le lendemain, vous pouvez sentir que des éléments nouveaux se sont ajoutés à votre compréhension des choses.
Chaque jour est une nouvelle existence. Chaque matin vous naissez au monde, chaque soir vous quittez le monde et il est important que vous viviez bien ce moment, car il prépare les conditions pour le jour suivant. Quelle que soit la journée que vous venez de passer, au moment de vous endormir efforcez-vous de chasser tout ce qui peut obscurcir votre conscience. Appelez les meilleures pensées et les meilleurs sentiments afin qu’ils vous accompagnent dans ce voyage sacré que vous allez faire dans l’autre monde. Le lendemain vous entrerez dans la nouvelle journée avec des sensations de lumière, de paix et de joie."

 

 

Pensée du mardi 21 juin 2016 

Hommes et animaux - des aspects mal connus de leurs relations

"Que sait-on vraiment des relations de l’homme et de l’animal ? Il arrive, par exemple, que des âmes humaines soient condamnées à habiter dans des corps d’animaux afin d’expier des fautes commises dans une existence antérieure. La loi karmique les place dans cette situation pour une durée déterminée et elles travaillent avec l’âme de l’animal sans la déloger… Il arrive aussi que des êtres très évolués entrent pour quelque temps dans le corps de certains animaux : ils veulent étudier cet univers encore si mal connu des humains.
Et voici encore un autre aspect de ces relations. D’après leur nature, leur mode de vie, les animaux sont prédestinés à retenir en eux les bons ou les mauvais fluides qui circulent dans l’atmosphère. Les humains peuvent ainsi se décharger sur eux des forces négatives qui les tourmentent, et c’est ce que font inconsciemment beaucoup de personnes avec leurs animaux domestiques. C’est également de cette façon que s’explique le passage des Évangiles où Jésus débarrasse un homme de ses démons en les faisant entrer dans des pourceaux."

 

 

 

Pensée du lundi 20 juin 2016

les Quatre éléments assurent la perpétuation de la vie -

"Pour qu’une semence produise un arbre, quatre conditions sont nécessaires : la mettre en terre, l’arroser, lui laisser de l’air et lui assurer la chaleur et la lumière du soleil. Les quatre éléments sont donc là présents : la terre, l’eau, l’air et le feu. Au fur et à mesure que les racines s’enfoncent dans le sol, il sort une petite tige qui devient peu à peu un tronc ; ce tronc se ramifie en branches sur lesquelles poussent des bourgeons ; quand les bourgeons éclatent, les feuilles et les fleurs apparaissent, et ces fleurs donneront des fruits. Enfin, les fruits produisent à nouveau des semences, et le cycle recommence.
Tout ce qui existe dans l’univers passe d’une certaine manière par les mêmes phases : racines, tronc, branches, feuilles, fleurs, fruits ; et c’est cette succession des mêmes phases qui assure la perpétuation de la vie. Selon les créatures, et selon les différents règnes ou plans où ils se produisent, certains processus sont plus longs, d’autres plus courts. Pour les arbres fruitiers, ces processus se répètent invariablement tous les ans, et les quatre saisons en sont les quatre étapes."

 

 

Pensée du dimanche 19 juin 2016

la Chasteté : chercher l’amour dans les régions célestes -

"Il est inutile de discuter sur l’amour physique et l’amour spirituel pour décider de ce qu’il y a de meilleur pour les êtres. Tout dépend des aspirations profondes de chacun. Vous prenez la résolution de diminuer ou même de supprimer les contacts physiques avec un homme ou une femme vers qui vous vous sentez attiré : sachez que cela n’a de sens que si c’est pour mieux goûter l’amour dans ses manifestations spirituelles. Celui qui veut renoncer à l’amour physique sans chercher l’amour dans le plan spirituel, s’expose à de grands dangers, car il ne donne pas à cette énergie des conditions pour s’exprimer harmonieusement.
La continence, la chasteté ne doivent donc pas être vécues comme des privations. Connaître l’amour spirituel ne consiste pas à se priver, mais seulement à se déplacer, c’est-à-dire à vivre en haut, dans les régions de l’âme et de l’esprit, ce que la plupart des hommes et des femmes vivent en bas dans le plan physique. Au lieu de boire une eau stagnante, vous irez boire l’eau qui jaillit de la source. Ne pas boire du tout, c’est la mort. Il faut boire, oui, mais l’eau céleste."

 

 

Pensée du samedi 18 juin 2016

le Baptême - travailler toute sa vie à en amplifier les effets

"L’Église enseigne que le baptême est une purification par l’eau destinée à laver l’être humain du péché originel. Après cette cérémonie il est admis dans la communauté des chrétiens. Il n’y a évidemment rien à dire contre le sacrement du baptême, à condition d’en comprendre véritablement le sens. Baptiser un enfant ou un adulte fait de lui un chrétien, c’est entendu. Mais celui qui n’a pas reçu le baptême chrétien n’est pas pour autant une âme en perdition, égarée dans les ténèbres. Et celui qui l’a reçu ne doit pas s’imaginer que cela suffit pour faire son salut : c’est à lui de travailler ensuite toute sa vie pour conserver, amplifier les effets du baptême.
On baptise un enfant, on le lave du péché originel – admettons – c’est bien, mais ce que le prêtre a déposé en lui au moment du baptême, toute sa vie il devra ensuite s’efforcer de le maintenir, de l’enrichir. Si, une fois adulte, il ne travaille pas chaque jour, consciemment, de tout son cœur, de toute son âme, à se purifier, le baptême ne lui sert plus à grand-chose. C’est lui qui doit chaque jour contribuer à son salut."

 

 

Pensée du vendredi 17 juin 2016

Les  Rayons du soleil - comme ils pénètrent la terre, ils peuvent aussi nous pénétrer

"Méditez sur la puissance du soleil qui pénètre la terre de ses rayons. C’est grâce à eux qu’elle se couvre d’une végétation abondante. Herbes, légumes, céréales, fruits, le monde entier est nourri grâce à cette pénétration de la terre par le soleil.
Et vous, que faites-vous sous les rayons du soleil ? Ne sentez-vous pas qu’il y a là tout un travail qui vous attend ? Par la méditation, vous pouvez concentrer ces rayons sur vous, afin qu’ils vous pénètrent, tout comme pénètrent en vous la nourriture, l’eau et l’air. Oui, c’est possible : en étant conscient qu’à travers ses rayons le soleil vous donne sa vie, vous vous préparez à les recevoir ; vous ouvrez en vous-même des milliers de portes par lesquelles ils peuvent entrer. Et non seulement vous améliorez votre santé, mais vous purifiez vos sentiments, vous éclairez vos pensées."végétation abondante. Herbes, légumes, céréales, fruits, le monde entier est nourri grâce à cette pénétration de la terre par le soleil.

 

 

Pensée du jeudi 16 juin 2016

l’Angoisse - une sensation contre laquelle il faut immédiatement réagir

"Vous êtes occupé à une chose ou une autre, et tout à coup vous éprouvez une sensation de vide, d’angoisse… C’est le signe qu’un intrus essaie de se faufiler en vous. Ou bien, c’est votre conscience qui, en voyageant, s’est égarée dans une région hostile, car cela aussi peut arriver, et à n’importe qui.
Lorsque vous éprouvez une telle sensation, ne restez pas là sans rien faire, parce qu’elle est comme une porte ouverte à des événements beaucoup plus graves qui s’ensuivront automatiquement si vous tardez à réagir. Jetez tout de suite un regard en vous-même pour comprendre ce qui vous a amené là. Puis, par la prière, la méditation, cherchez à retrouver le chemin qui vous conduira vers les esprits de la lumière et de la paix, et dites-leur que c’est à eux que vous voulez ouvrir votre demeure."

 

 

Pensée du mercredi 15 juin 2016 

la Peur - s’exercer à ne pas y céder

"Il est naturel d’avoir peur. Mais cet instinct si nécessaire à la survie de l’espèce humaine peut prendre des formes tout à fait irrationnelles, tellement irrationnelles qu’au lieu de les sauver il a causé la perte de quantité d’hommes et de femmes. C’est pourquoi il ne faut pas attendre d’avoir à affronter de grands périls pour s’exercer à vaincre la peur.
Chaque jour, vous avez des occasions de vous trouver brusquement confronté à des faits, des situations qui peuvent vous inspirer de la crainte. Une personne, par exemple, menace de vous priver de quelque chose à quoi vous tenez, de s’opposer à un de vos bons projets… Au lieu de laisser le trouble pénétrer en vous et de riposter de façon agressive, de partir en claquant la porte, etc., taisez-vous, restez tranquille, car si vous réagissez impulsivement cela ne fera qu’aggraver les choses. Qui sait si ces menaces seront vraiment mises à exécution ? Et en admettant même qu’elles le soient, vous arriverez mieux à faire face si vous savez garder votre sang-froid. Tâchez de vous remémorer toutes les occasions où, par peur de ce que vous considériez comme un danger, vous avez réagi impulsivement et l’avez ensuite regretté."

 

 

 

Pensée du mardi 14 juin 2016 

la Religion véritable - trouver Dieu en soi-même et s’identifier à Lui

"Quel est le seul vrai Dieu, laquelle parmi toutes les religions est supérieure aux autres… il ne faut plus se poser ce genre de questions, ni attendre qu’une religion vous présente de l’extérieur tel ou tel Dieu à adorer. Dieu, c’est en vous-même que vous devez Le chercher. Tant que vous Le chercherez à l’extérieur, dans le ciel ou ailleurs, il y aura toujours entre Lui et vous une distance, une séparation, et vous ne Le trouverez pas.
Et ce qui est plus grave encore, c’est qu’en cherchant Dieu à l’extérieur de vous, vous vous séparez de votre vrai Moi. Donc, vous n’arrivez pas à vous retrouver vous-même et vous passez par toutes sortes d’états contradictoires : un moment vous vous sentez dans la paix, le sens de la vie vous apparaît clairement, et puis tout à coup vous êtes angoissé, troublé, tout s’obscurcit. Tant que l’être humain ne cherche pas la Divinité en lui-même, tant qu’il ne travaille pas à s’identifier à Elle, il tâtonne, il se sent tiraillé, vacillant."

 

 

Pensée du lundi 13 juin 2016 

Sensibilité et sensiblerie -

"De celui qui est facilement blessé, vexé, on dit qu’il est sensible. Non, la véritable sensibilité est une ouverture totale à la beauté et à la lumière du monde divin, et une fermeture à toutes les laideurs et les absurdités du monde humain. Donc, ce que l’on appelle généralement sensibilité, c’est-à-dire la capacité de ressentir douloureusement l’indifférence, le mépris, les critiques, les vexations, n’est en réalité que de la susceptibilité, de la sensiblerie. Alors, pauvres malheureux pour qui ni le Ciel, ni les anges, ni les amis, ni la beauté n’existent, mais seulement les gens injustes, méchants et mal intentionnés !
Il ne faut pas confondre sensibilité et sensiblerie. La sensiblerie est la manifestation maladive d’un « moi » pauvre, mesquin, étroit, névralgique. La sensibilité, au contraire, est un degré supérieur de l’évolution qui met un être en relation avec les régions célestes et lui permet de vibrer à l’unisson avec toute la beauté de l’univers."

 

 

Pensée du dimanche 12 juin 2016

l’Eau de la vie : l’amour -

"Combien de terres sont devenues des déserts à cause du manque d’eau ! Mais aussi combien de déserts où l’on a pu amener l’eau ont été transformés en terres fertiles ! L’eau, c’est la vie qui circule. Celui qui veut devenir une terre fertile doit laisser toujours couler l’eau de la vie en lui, sans s’occuper de savoir quels arbres vont pousser, fleurir et donner des fruits, ni quels oiseaux viendront chanter dans ces arbres.
Quelqu’un dira : « Mais moi je veux savoir à l’avance quelle sera la place de cet arbre-là, ou de cet oiseau, et sur quelle branche il ira chanter. » S’il attend de connaître tous ces détails avant de se décider à laisser couler l’eau, des siècles passeront et aucune herbe ne poussera, aucun oiseau ne chantera. Laissez donc couler l’eau, vous verrez alors comment tout trouvera sa place, comment tout chantera, tout fleurira. Laisser couler l’eau, cela signifie ne jamais cesser d’aimer. Quoi qu’il vous arrive, ne fermez jamais votre cœur, car c’est alors le désert que vous laissez s’installer en vous. Les autres n’ont peut-être pas besoin de votre amour, mais vous, vous avez besoin d’aimer."

 

 

Pensée du samedi 11 juin 2016

l’Esprit du Christ se manifeste et nous parle à travers le soleil -

"La lumière que nous voyons est en réalité la matérialisation de la lumière primordiale. Et cette lumière primordiale, première émanation de Dieu, c’est le Soleil cosmique, le Christ. Car l’esprit qui se manifeste et qui nous parle à travers le soleil est l’esprit du Christ, et si nous apprenons comment nous lier à lui, il nous donnera toutes ses bénédictions : la lumière, la chaleur, la vie, la beauté, la pureté, la santé… Mais pour cela, il ne suffit pas d’aller s’exposer au soleil comme le font la plupart des gens, c’est-à-dire instinctivement, pour le plaisir, sans la participation de leur conscience ; les quelques rayons qu’ils reçoivent à ce moment-là ne leur apportent pas grand-chose.
Pour recevoir du soleil des éléments véritablement divins, c’est votre esprit qui doit aller le toucher et entrer en contact avec lui, le pénétrer, se fondre en lui… Oui, votre esprit, pas seulement votre peau ! S’exposer physiquement au soleil, c’est bien ; mais si votre conscience, votre intelligence, votre esprit participent à cette rencontre avec lui, il vous donnera la connaissance, l’illumination."

 

 

Pensée du vendredi 10 juin 2016

le Mal - il n’y a pas de régions en nous qu’il ne peut atteindre

"Parfois vous vous sentez vulnérable, tout ce qui se produit de mauvais autour de vous vous atteint, vous bouleverse : les événements, le comportement des êtres à votre égard, etc. Pour ne pas vous laisser atteindre par le mal, il ne vous reste qu’à lui échapper en vous élevant jusque dans des régions où il n’aura plus prise sur vous. Vous direz : « Mais ces régions existent ? » Oui, elles existent en vous-même, comme elles existent dans l’univers ; si vous ne vous en êtes pas encore rendu compte, c’est que vous n’avez pas tellement l’habitude de vous observer.
Alors, désormais, observez-vous : vous constaterez que des événements qui dans certaines circonstances vous ont attristé, découragé, s’ils se reproduisent dans des circonstances différentes, ne vous touchent plus. Pourquoi ?… Est-ce que vous avez perdu toute sensibilité ? Non, mais à ce moment-là, pour certaines raisons, vous vous trouvez projeté à un niveau de conscience où ils ne vous atteignent pas. C’est donc bien la preuve qu’il y a des régions en l’homme où le mal n’a plus de prise."

 

 

Pensée du jeudi 9 juin 2016

La ligne droite - interprétation symbolique

« La ligne droite est le plus court chemin d’un point à un autre, c’est bien connu. Mais est-il conseillé d’emprunter toujours la ligne droite ? Si vous voulez traverser une ville, par exemple, vous pourrez difficilement le faire en ligne droite sans vous heurter à des immeubles, des voitures et des piétons ; de même, dans cet immense territoire qu’est la vie où se pressent des multitudes de créatures, vous arriverez rarement à atteindre directement un but sans vous heurter à des intérêts contraires aux vôtres.
Il est donc préférable parfois de choisir la ligne courbe, c’est-à-dire ne pas se présenter devant les autres en disant tout de suite : « C’est moi. Je me présente. J’ai des projets, laissez-moi passer pour les réaliser. » Prenez plutôt des chemins détournés en commençant par passer par des endroits où vous ne rencontrerez pas d’obstacles. Et comme toutes les occasions ne sont pas également favorables, attendez aussi le meilleur moment pour passer. Cela signifie que pour réaliser tous ses bons projets, il vaut mieux éviter de s’imposer tout de suite, mais faire preuve de psychologie, de patience, de souplesse. C’est cela, suivre la ligne courbe. »

 

 

Pensée du mercredi 8 juin 2016 

l’Amour des êtres - le seul moyen acceptable pour l’attirer

"L’argent, les cadeaux, la violence, l’envoûtement, la magie… aucun de ces moyens ne peut obliger un être à en aimer un autre. L’âme et l’esprit sont fille et fils de Dieu et rien ni personne n’a le pouvoir de les contraindre. Voici une femme qui cherche à forcer l’amour d’un homme en utilisant la magie. Même s’il finit par céder, en réalité, ce n’est pas son âme qui la désire : la magie qu’elle a exercée sur lui a seulement attiré des entités qui sont entrées dans cet homme pour la satisfaire à travers lui. Et ces créatures ne sont pas des entités lumineuses (les entités lumineuses résistent à de telles pratiques), mais des créatures de l’astral inférieur. Cette femme se croit aimée, alors que non seulement elle n’est pas aimée, mais les créatures qu’elle a attirées vont psychiquement la dévorer, l’épuiser. Elle payera donc très cher le semblant d’amour qu’elle aura obtenu.
Le seul moyen inoffensif de se faire aimer d’un être, c’est de ne penser que du bien à son sujet, de ne lui envoyer que des pensées lumineuses et pures. C’est aussi de la magie, mais de la magie blanche, la seule permise."

 

 

Pensée du mardi 7 juin 2016

Vérité et nudité -

"La nudité est un trait caractéristique de la vérité. Oui, seule la vérité est nue. Donc, pour s’élever jusqu’à ce dépouillement qui caractérise la vérité, chacun doit travailler à se libérer de toutes les couches opaques en lui qui le rendent imperméable aux influences du monde divin. Lorsqu’il parvient à cette nudité, il peut aller très haut afin de recevoir des messages, des conseils, la sagesse, l’amour, l’aide de Dieu.
Devant le Ciel il faut se présenter nu, c’est-à-dire dépouillé de son égoïsme, de ses calculs, de ses opinions erronées. Plus on se dépouille, plus on s’élève. Ensuite, quand on redescend – car on est toujours obligé de redescendre : tant qu’on est sur la terre, il faut s’acquitter aussi des devoirs de la terre – on « se rhabille », c’est-à-dire on reprend ses activités, ses projets, les relations avec sa famille, ses amis, ses voisins, etc. Pour la terre, pour la société, il est nécessaire de s’habiller un peu, mais pas pour le Ciel. Le Ciel n’aime que les êtres « nus »."

 

 

Pensée du lundi 6 juin 2016

les Spiritualistes ouvrent les portes de la terre aux entités célestes -

"Même les entités les plus puissantes du monde divin ne peuvent pas agir directement sur la terre afin d’y installer l’ordre et la paix. Pourquoi ? Parce qu’elles ne sont pas faites de matière physique. Pour intervenir, il faut que ce soient les humains eux-mêmes qui leur en donnent la possibilité. Tant qu’il n’y a pas un traître à l’intérieur d’une forteresse pour ouvrir le passage aux ennemis, elle reste imprenable. Sur la terre il faut aussi des « traîtres » ! Puisqu’elle est comme une forteresse dont tellement d’occupants s’opposent à la venue des esprits lumineux qui veulent le bonheur des humains, il faut des traîtres, ou si vous préférez des alliés, pour leur ouvrir les portes.
Sur la terre les humains sont aussi puissants que toutes les armées célestes, et s’ils veulent leur tenir tête, elles ne peuvent rien faire. C’est pourquoi le Ciel cherche des alliés, et les spiritualistes sont justement ces alliés : grâce à eux le Ciel peut se faufiler dans cette citadelle qu’est la terre pour y faire régner plus de justice et plus d’amour."

 

 

 

Pensée du dimanche 5 juin 2016 

le Remords - ne pas s’y abandonner

"Vous avez commis une faute et vous ressentez du remords, de la honte ? C’est normal, et c’est même une bonne chose, car on ne peut pas se corriger si on ne prend pas conscience des erreurs qu’on a commises. Mais ces remords ne doivent servir qu’à une chose : décider de ne pas recommencer ces mêmes erreurs. Sinon, ils sont inutiles et même nuisibles. Ceux qui reviennent sans cesse sur leurs fautes et se laissent écraser par le remords remuent la lie de leur subconscient et attirent des forces négatives. Qu’ils ne s’imaginent pas que cette attitude réjouisse le Seigneur et qu’Il apprécie de voir les humains se frapper continuellement la poitrine.
Vos expériences malheureuses doivent seulement vous servir à trouver le chemin de la sagesse. Ne les ressassez pas, oubliez-les même, et présentez-vous devant le Seigneur en disant : « Mon Dieu, j’ai commis des erreurs, mais puisque je suis ton enfant, je sais que Tu m’as donné ta lumière et ta force. Aide-moi à les manifester, afin que je Te glorifie sur la terre comme les anges Te glorifient dans le Ciel. »"

 

 

Pensée du samedi 4 juin 2016 

le Mimétisme - comment utiliser cette loi

"Les humains ont une certaine apparence physique qui fait qu’on les reconnaît comme tels : devant certaines formes physiques, on ne peut pas se tromper. Mais intérieurement, ils ont la faculté de s’identifier à tout ce qui existe autour d’eux et c’est ce qu’ils font plus ou moins inconsciemment tout au long d’une journée : quelque chose en eux ne cesse, par mimétisme, de s’identifier à ce qu’ils touchent, voient, entendent… Ils doivent donc être vigilants.
Chaque jour nous devons nous arrêter quelques instants pour nous demander à qui ou à quoi nous sommes en train de nous identifier. Car les êtres et les choses auxquels nous nous identifions, voilà ce que nous deviendrons tôt ou tard. Et Jésus qui a dit : « Je suis la lumière du monde », a dit aussi : « Vous êtes la lumière du monde ». C’est donc à la lumière que nous devons nous identifier pour devenir réellement, un jour, pure lumière."

 

 

Pensée du vendredi 3 juin 2016 

le Laboratoire intérieur dans lequel nous pouvons entrer et travailler -

"Tout ce qui nous arrive ne prend sens et valeur que dans la mesure où nous sommes décidés à en tirer parti. À ce moment-là, même les échecs, les opprobres se transforment en pierres précieuses ; tandis que les succès, les honneurs finissent par se retourner contre ceux qui ne savent pas les utiliser pour le bien.
Le Créateur a placé en nous tout ce dont nous avons besoin pour faire face à chaque situation. Il nous a équipés d’un laboratoire dans lequel nous pouvons chaque jour entrer et travailler. Les liquides, les poudres, les gaz, ainsi que leur mode d’emploi, sont là dans notre laboratoire intérieur. Tous les êtres, même les plus déshérités, les réprouvés, les criminels possèdent les éléments nécessaires pour se régénérer. Ils ont accumulé en eux tellement d’obstacles qu’il leur est maintenant très difficile d’accéder à ce laboratoire. Mais qu’ils cherchent, qu’ils fassent des efforts, qu’ils gardent confiance : le salut est là, en eux."

 

 

Pensée du jeudi 2 juin 2016

la Source - parce qu’elle coule, rien ne peut la salir

"Méditez sur l’image de la source, cette eau cristalline qui jaillit de la terre et ne cesse de couler. Même si on y jette quelques saletés, le courant les emporte. C’est ce jaillissement ininterrompu de l’eau qui fait que la source reste toujours limpide, toujours vivante, toujours pure.
Alors, prenez la source pour modèle, faites jaillir la vie en vous, faites jaillir l’amour, et vous serez toujours protégé. Les mauvaises influences, les critiques, les méchancetés, vous ne les sentirez pas. Vous ne vous apercevrez même pas qu’on a essayé de vous salir ou de vous faire du mal, car tout ce qui pourra vous arriver de mauvais, comme la source vous le rejetterez."

 

 

Pensée du mercredi 1 juin 2016 

le Commencement - y veiller pour bien agir

"L’importance du commencement… Comment vous faites un premier geste ou un premier pas, dans quel état d’esprit, dans quelle intention, c’est de ce commencement que dépendent les résultats que vous obtiendrez tout au long de votre vie, les succès ou au contraire les échecs.
Vous êtes surpris : comment un petit détail peut-il déterminer tout un enchaînement de circonstances ? Mais observez-vous. Si vous vous mettez en marche dans un état d’agitation, vous déclenchez en vous des forces chaotiques. Et si, dans cet état, vous allez au travail ou rendez visite à quelqu’un, plus vous vous rapprochez du but, plus vous êtes agité : vous ferez alors des gestes maladroits, vous prononcerez des paroles imprudentes. Que de dégâts ensuite à réparer… si encore il est possible de les réparer ! Au contraire, quand vous veillez à faire le premier pas dans un état de paix, d’harmonie, plus vous avancez, plus vous sentez que vous trouvez la bonne attitude, les paroles convenables à prononcer. Quoi que vous entrepreniez, veillez donc toujours à bien commencer."

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog