Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-08-31T08:36:40+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois d'août 2016

Publié par Rose du Sud

Pensée du mercredi 31 août 2016 

le Chant - retrouver sa fonction mystique

"La parole est créatrice de mondes, et ces mondes sont capables de se maintenir très longtemps. Jusqu’à quand une parole peut produire des effets, il est impossible de le savoir. Alors, que penser de toutes ces musiques que l’on entend à l’heure actuelle, des musiques hystériques sur lesquelles ont été mises tant de paroles vulgaires ou violentes ? Il est dangereux pour une société de sous-estimer leur pouvoir destructeur.
Dans une École initiatique, la musique, et surtout le chant, a un rôle important à jouer. Puisque dans le chant nous sommes nous-même l’instrument qui produit les sons, chanter a sur nous, sur notre corps physique et sur nos corps subtils, des effets très puissants. Par le chant, nous émettons des ondes, des courants de forces qui créent en nous des formes. C’est pourquoi il est essentiel de retrouver la fonction mystique du chant en concentrant toute notre attention non seulement sur la mélodie, mais aussi sur les paroles."

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

Pensée du mardi 30 août 2016 

l’Amour que les êtres ont pour nous : une source à protéger -

"Il y a des êtres qui vous aiment et cela vous rend heureux. Vous ressentez cet amour comme une source qui ne cesse de couler pour vous et où vous pouvez toujours vous désaltérer. C’est vrai, mais faites attention, soyez prudent : lorsque vous arrivez auprès de cette source, ne vous hâtez pas de boire. Arrêtez-vous devant elle, reposez-vous du long chemin parcouru, recueillez l’eau dans vos deux mains comme dans une coupe, et portez-la jusqu’à vos lèvres, lentement, consciemment, avec reconnaissance. Si vous arrivez à trouver la bonne attitude, vous n’aurez pas à craindre que cette eau de l’amour s’épuise jamais.
C’est là une image pour vous faire comprendre que l’amour est une source inépuisable à condition que vous sachiez la protéger. Ne considérez jamais l’affection des êtres comme quelque chose qui vous est dû et dont vous pouvez user librement. Conduisez-vous avec respect, délicatesse, afin de ne pas troubler la limpidité de cette eau."

 

 

Pensée du lundi 29 août 2016

les Solutions à nos problèmes exigent souvent de grands efforts -

« À toutes vos prières, à toutes les questions que vous vous posez, vous recevez intérieurement des réponses. Si vous ne les entendez pas, c’est à cause de l’épaisseur des couches opaques dont vous vous êtes entouré en vous laissant aller à des pensées, des sentiments, des désirs et des actes qui n’étaient pas inspirés par l’amour, la sagesse et la vérité. Commencez à faire tomber ces murailles et vous entendrez.
Maintenant, bien sûr, il se peut aussi que la réponse que vous recevrez ne soit pas très facile à accepter. Quand vous vous débattez dans une situation inextricable en vous demandant comment en sortir, vous avez tendance à vous figurer qu’une solution va apparaître et vous tirer de là comme par un coup de baguette magique. Eh non, cette solution peut exiger de vous de très grands efforts. Mais ne reculez pas ; si c’est vraiment cela la solution, même pénible, elle vaut mieux que toutes les incertitudes, les angoisses dans lesquelles vous viviez jusque-là. Car vous pouvez en être sûr, ces souffrances ne vous quitteront pas tant que vous n’accepterez pas de faire ces efforts. »

 

 

Pensée du dimanche 28 août 2016

un Haut idéal, seul moyen de surmonter nos faiblesses -

« Vous voudriez vous corriger de certaines faiblesses, vous voudriez arriver à dominer certaines tendances instinctives ? Vous n’y arriverez que si vous nourrissez en vous de l’amour pour un haut idéal. Et qu’est-ce qu’un haut idéal ? Une aspiration à la beauté, la beauté spirituelle qui est faite de pureté, de lumière, d’harmonie. Vous contemplez cette beauté, et naturellement, spontanément, vous vous dégagez de tout ce qui est malsain, obscur, chaotique. Cet amour pour la beauté vous protège, comme un vêtement que vous ne voudriez pas salir.
Quand vous portez des vêtements neufs ou que vous aimez particulièrement, vous ne vous lancez pas dans des activités qui vous exposent à les déchirer, à les tacher ; instinctivement, vous faites attention à vos gestes, aux endroits où vous vous asseyez. Il en est de même du haut idéal. Si vous vous décidez à cultiver le goût pour le monde de la beauté, de l’harmonie, et le désir de vous en rapprocher, vous sentirez peu à peu se tisser autour de vous comme un vêtement subtil que vous voudrez protéger, et c’est vous aussi qui serez protégé. »

 

 

Pensée du samedi 27 août 2016 

la Fleur de lotus - symbole de la prise de conscience spirituelle

"Je ne vous parle que de vous, de réalités qui existent en vous. Même si vous n’avez pas encore pris conscience de leur existence, même si vous ne comprenez pas bien à quoi correspond ce que je vous dis, je sais que je touche par mes paroles une entité qui ne demande qu’à venir à la lumière. Cette entité, on peut la comparer à un lotus qui commence à se développer sous l’eau avant de s’épanouir à la surface.
Les choses naissent, se forment et commencent à croître dans l’obscurité du subconscient. Au moment où elles apparaissent à la conscience, elles n’en sont pas à leur début, mais presque à leur achèvement, car depuis longtemps déjà elles étaient en mouvement. De la même façon, mes paroles réveillent au plus profond de vous une existence, une entité spirituelle qui, un jour, comme la fleur de lotus, sortira pour s’épanouir au-dessus de l’eau."

 

 

Pensée du vendredi 26 août 2016 

les Vertus : des laissez-passer pour le monde divin -

"Il y a des lieux sur la terre, des territoires où vous ne pouvez pénétrer qu’en présentant un laissez-passer, un passeport, un visa. Sachez que c’est encore plus vrai pour le monde divin. Il ne suffit pas que vous décidiez de vous présenter aux portes du Ciel pour qu’elles s’ouvrent. Des entités sont là qui vous disent : « Attendez, nous devons d’abord voir qui vous êtes et si nous pouvons vous laisser entrer. »
Sur quoi se fondent ces entités pour se prononcer ? Sur vos vertus. Chaque fois que vous avez agi conformément aux vertus divines, elles vous marquent de leur sceau, chacune laisse sur vous des traces, des empreintes, et c’est cela votre laissez-passer. Quand, muni de ce laissez-passer, vous vous présentez aux frontières du monde divin, une sorte de mécanisme se déclenche et vous entrez. Vous ne serez peut-être pas admis tout de suite dans le Saint des Saints, mais vous entrez."

 

 

Pensée du jeudi 25 août 2016 

la Beauté n’est faite que pour les yeux -

"La beauté exerce un tel pouvoir de fascination sur les humains qu’ils sont toujours tentés de s’approcher d’elle pour la toucher, la saisir, la posséder. Mais la beauté ne peut pas être possédée, car la beauté n’appartient pas, par essence, au monde physique, c’est pourquoi si on tente seulement de l’effleurer, elle s’échappe. La beauté est un monde fait exclusivement pour les yeux ; elle n’est destinée ni à la bouche ni aux mains. Elle aime être regardée, mais elle ne supporte pas d’être touchée. Il faut donc être toujours attentif lorsqu’on rencontre un être vraiment beau. Ceux qui n’ont pas une bonne attitude peuvent chasser les entités célestes qui l’habitent et qui lui donnent cette beauté. Ils posséderont peut-être un corps, mais si les entités s’éloignent de cet être, eux aussi perdront quelque chose : ils seront privés de l’élément impalpable qui embellissait leur propre vie.
Notre joie, notre inspiration dépendent donc du respect que nous manifestons envers la beauté. En apprenant chaque jour à la contempler, nous goûtons la vie véritable."

 

 

 

Pensée du mercredi 24 août 2016

la Foi se nourrit de la conscience des richesses déposées par Dieu dans la création -

« Avoir la foi, c’est faire chaque jour des expériences qui nous permettent de sentir la réalité du monde divin. Car la foi se nourrit, elle aussi. Elle se nourrit au fur et à mesure que nous prenons conscience des richesses que Dieu a déposées dans tout ce qui nous entoure : la terre, l’eau, l’air, la lumière du soleil, et que nous faisons des efforts pour travailler avec elles. À quoi sert de réciter et de chanter qu’on croit en « Dieu, créateur du ciel et de la terre », si on ne fait rien pour que ce ciel et cette terre nous aident à renforcer notre foi en Lui ? On est inconscient, négligent, superficiel, on coupe le lien avec la Source de la vie, et puis on dit : « Rien n’a de sens, il n’y a pas de Dieu. »

En réalité, si vous faisiez déjà l’effort de respirer et de manger consciemment, de marcher et de faire certains gestes consciemment, un sens vous apparaîtrait et vous ressentiriez la puissance divine. Rien ne vaut les expériences, ce sont elles qui affermissent votre foi… Quand vous aurez fait certaines expériences, vous serez obligé de sentir, en vous et autour de vous, la présence de cet Être sublime, créateur de l’univers. »

 

 

 

Pensée du vendredi 19 août 2016 

les Esprits de la nature - l’attitude de respect à avoir envers eux

"Dès que vous sortez d’une ville, la nature est là qui vous environne. Alors, où que vous alliez, dans les forêts, au bord des rivières, des lacs, des océans, dans la montagne, tâchez de vous manifester comme des enfants de Dieu qui aspirent à une vie plus belle, plus subtile, plus lumineuse. Ne soyez pas inattentifs, négligents, montrez-vous conscients de la présence des êtres qui habitent ces lieux.
La nature est un sanctuaire où vivent des créatures éthériques qui méritent qu’on s’approche d’elles avec respect. Commencez donc par les saluer, témoignez-leur votre amitié, votre amour, dites-leur combien vous appréciez leur travail. Ces créatures qui vous aperçoivent de loin sont tellement émerveillées de votre attitude qu’elles se préparent à déverser leurs bénédictions sur vous : la paix, la lumière, l’énergie pure. Vous vous sentez alors baignés, enveloppés par l’atmosphère qui émane de ces êtres spirituels, et quand vous retournez chez vous, vous rapportez toute une richesse, des révélations, des pensées et des sentiments plus riches, plus vastes."

 

 

Pensée du jeudi 18 août 2016

Bouddha qui regarde sa main droite -

"Sur certaines représentations qu’on a faites de lui, Bouddha regarde sa main droite. Mais ne fait-il que la regarder ? En réalité, lorsque Bouddha se concentre sur sa main, il entre en communication avec la grande main du Créateur, c’est-à-dire avec tout l’univers, avec les soleils, les étoiles, les nébuleuses. Et dans cette main du Créateur, c’est la Voie lactée qui représente la ligne de Saturne.
Si Bouddha se concentre sur sa main, c’est qu’une main n’est pas uniquement un organe physique que nous utilisons comme n’importe quel outil ou instrument : elle est imprégnée d’une matière fluidique grâce à laquelle elle communique avec les corps subtils de la nature. Comme Bouddha, celui qui se concentre sur sa main peut entrer en relation avec l’univers. Il se sent lui-même dans la main du Créateur, nourri par les énergies qu’il reçoit du centre de cette main."

 

 

Pensée du mercredi 17 août 2016 

le Travail spirituel est le vrai repos -

"Ne rien faire n’a jamais été la meilleure façon de se reposer. La meilleure façon de se reposer, c’est de changer d’activité. Et le travail spirituel, justement, est par nature très différent de toutes les activités dont vous avez l’habitude. Ce n’est pas comme d’aller chaque jour sur un chantier, à l’usine ou au bureau, pour gagner, et quelquefois péniblement, votre vie et celle de votre famille. Dans le travail spirituel, il s’agit de développer cette part divine de vous-même qui, dans l’existence quotidienne, est brimée, étouffée par toutes sortes d’obligations et de soucis.
Donc, voilà le meilleur repos : apprendre à introduire en vous l’ordre et l’harmonie, permettre à votre nature divine de s’épanouir dans la lumière et l’amour, afin de devenir un jour un facteur bénéfique pour le monde entier."

 

 

Pensée du mardi 16 août 2016 

la Magie - une définition : toute influence sur un être ou sur un objet

"Toute activité, aussi insignifiante soit-elle en apparence, un mouvement, un sentiment, une pensée, une parole, produit nécessairement des effets bons ou mauvais. C’est pourquoi on peut dire que la magie est la première des sciences. Il suffit d’un mouvement, d’une influence, d’une empreinte, d’une vibration, pour qu’on entre dans le domaine de la magie. Chaque fois qu’un être agit sur un autre ou sur un objet, il accomplit un acte magique. Et voilà que les gens regardent, parlent, pensent, ont des désirs, des sentiments, font des gestes, sans se rendre compte que toutes les forces qu’ils déclenchent ainsi sont des forces magiques. Souvent, dans leur ignorance, il leur arrive de mettre en action des courants négatifs qui finissent par se retourner contre eux, et quand ils sont saisis, secoués, ils ne comprennent pas ce qui leur arrive.
Il est donc important que chacun apprenne à travailler sur ses pensées, ses sentiments, ses paroles, ses gestes, son regard, afin que les forces déclenchées par chacune de ses activités physiques ou psychiques ne produisent que des effets bénéfiques… bénéfiques pour lui, mais aussi pour toutes les autres créatures dans le monde."

 

 

Pensée du lundi 15 août 2016

l’Eau - une expression de l’Âme universelle

"Vous êtes tous les jours en contact avec l’eau, et de différentes manières. Mais combien parmi vous sont conscients que, par sa nature et ses propriétés, l’eau est dans le plan physique une expression de l’Âme universelle ? À travers l’eau, l’Âme universelle envoie ses messages. Si vous ne les recevez pas, c’est que vos canaux psychiques sont encore obstrués. Mais libérez ces canaux en vous nourrissant de pensées pures et de sentiments purs : vous vous élèverez jusqu’à la région de l’eau céleste qui vous remplira de sa pureté, de sa transparence.
Apprenez donc à aimer l’eau, à travailler avec elle. Remplissez-en une coupe et penchez-vous sur elle en vous concentrant sur de belles images, harmonieuses, poétiques. Il se peut alors que vous les voyiez apparaître, parce que l’eau est le véritable miroir magique. Mais l’essentiel, c’est de sentir ces images présentes en vous, car c’est de leur substance éthérique, lumineuse, que votre âme se nourrit." 

 

 

Pensée du dimanche 14 août 2016

la Nourriture - s’assimile à la substance de celui qui l’absorbe. Transposition sur le plan mystique

"Puisque c’est le Créateur qui nous donne la nourriture que nous prenons tous les jours, elle est imprégnée de sa vie. Mais alors, comment se fait-il que lorsque le méchant se nourrit, cette nourriture, qui est divine, ne le rende pas meilleur ? C’est que tout être transforme les aliments en sa propre nature. Un saint, un Initié qui mangera la même nourriture la transformera, lui, en lumière, en amour, en bonté. Tout dépend donc de l’état de celui qui mange. Les gens méchants le resteront et ils deviendront même encore plus méchants ; et les gens de bien continueront à s’améliorer.
C’est une loi : chaque créature assimile les aliments à sa propre substance et les transforme, et cette loi s’applique dans le plan spirituel comme dans le plan physique. C’est pourquoi le mystique, l’Initié n’a qu’un désir : s’offrir en sacrifice au Seigneur pour être absorbé par Lui. Il sait qu’en l’absorbant, le Seigneur l’imprégnera de sa lumière et le transformera."

 

 

Pensée du samedi 13 août 2016

les Objets symboliques - conditions à remplir pour les porter sur soi

"Porter sur soi des objets symboliques ou des insignes religieux peut être utile et bénéfique, mais seulement si on remplit certaines conditions. On doit d’abord veiller à ne porter que des symboles dont on connaît la signification. Chaque symbole est en quelque sorte un signe de reconnaissance pour les esprits de la nature, et si les humains ne savent pas ce que signifient ces signes, les esprits, eux, le savent très bien. Les symboles sont toujours liés à des entités, et tous ceux qui s’en servent touchent ces entités et font avec elles des contrats qui peuvent coûter très cher.
Il faut ensuite savoir que les entités lumineuses du monde invisible n’aiment pas être traitées à la légère. Elles acceptent d’être dérangées, et même elles apprécient qu’on ait recours à elles ; mais elles combattent ceux qui cherchent à les mettre au service d’intérêts égoïstes, de projets criminels. On ne peut demander sans danger l’aide des esprits qu’à la condition de se mettre avec eux au service de la Cause divine."

 

 

Pensée du vendredi 12 août 2016

l’Être humain à la frontière du monde supérieur et du monde inférieur -

"Pourquoi l’être humain est-il capable du meilleur et du pire ? Parce que, par sa conscience, il se situe à la frontière du monde inférieur et du monde supérieur. S’il n’est pas vigilant, si sa conscience n’est pas éveillée, ce sont des forces obscures qui commencent à prendre le dessus. Au contraire, quand il se lie aux forces du monde supérieur, il devient le canal de courants bénéfiques.
Dès l’instant où nous savons cela, nous mesurons combien est importante la place que nous occupons dans l’univers, car il dépend de nous que s’ouvrent les portes de la lumière ou celles des ténèbres. Puisque nous nous trouvons à la frontière de ces deux mondes, chacun de nous par son attitude contribue aux manifestations du bien ou du mal sur la terre. De même que le soleil est la porte des forces divines dans le système solaire, de même nous pouvons devenir les portes des forces solaires sur la terre. Nous avons donc une mission grandiose à remplir dans l’univers."

 

 

Pensée du jeudi 11 août 2016

nos Paroles reçoivent leur force de la matière de notre aura -

"Vous voudriez que vos paroles pénètrent les âmes humaines et les entraînent dans la voie du bien. Alors, sachez qu’elles doivent être imprégnées de la matière lumineuse de votre aura. Tant que vous laisserez traîner des ombres dans votre aura, vous ne serez pas persuasif.
On rencontre souvent des gens qui s’étonnent de ne pas arriver à convaincre les autres de la nécessité d’être bons, généreux, honnêtes, justes, purs… Ils ont les arguments, ils s’expriment bien, pourquoi ne les écoute-t-on pas ? Parce qu’ils ne ressentent pas profondément ce qu’ils racontent. Leurs paroles sonnent creux, car elles ne sont pas remplies de la matière subtile de l’aura, qui est la quintessence de ce que chaque être vit et expérimente au plus profond de lui-même. Celui qui veut être convaincant, persuasif, doit mettre en accord sa vie et ses paroles, car c’est de sa vie qu’elles puisent leur force."

 

 

 

Pensée du mercredi 10 août 2016

Dieu - n’existe en nous qu’autant que nous en avons conscience

"Il est écrit dans le livre de la Genèse que Dieu créa l’homme à son image. Mais comment dire avec précision où finit l’homme et où commence la Divinité en lui ? C’est impossible. La nature humaine et la nature divine sont si étroitement liées, imbriquées l’une dans l’autre qu’on ne peut pas les délimiter. La Divinité habite dans tous les humains, chez les Initiés comme chez les êtres les plus ordinaires. La différence entre eux est seulement dans la conscience. Ceux qui ne parviennent pas à saisir, à sentir que la Divinité habite en eux, L’empêchent de se manifester. Il en est ainsi des êtres, des lieux qui sont privés de la présence divine, parce qu’ils ne la reçoivent pas, ils ne l’acceptent pas.
Dieu existe en chacun de nous et Il veut s’y révéler dans toute sa plénitude, sa beauté, sa puissance, sa lumière, son amour. Mais c’est à nous d’abord de prendre conscience de cette présence pour lui permettre de se révéler et d’agir."

 

 

Pensée du mardi 9 août 2016 

les Amis - le soleil nous révèle comment les attirer

"Approchez-vous consciemment du soleil avec le désir de devenir comme lui, et peu à peu vous recevrez quelque chose de sa vie, de sa chaleur, de sa lumière. Et si vous voulez des amis, c’est aussi le soleil qui, par son exemple, vous enseignera les meilleurs moyens de les attirer. Comment ne pas aller vers un être auprès duquel on se sent vivifié, réchauffé, éclairé ? Tandis qu’on évite celui qui est froid, terne, figé ; ou si on est obligé de le fréquenter, on fait tout pour se protéger en se fermant à lui.
Regardez les fleurs : elles se ferment pendant la nuit, tandis que le jour elles s’ouvrent au soleil. N’est-ce pas là un langage ? Les fleurs nous parlent, elles nous disent : « Vous ne pouvez ouvrir les cœurs et les âmes qu’en répandant la lumière et la chaleur. »"

 

 

Pensée du lundi 8 août 2016 

la Nudité met le corps physique en relation avec la nature entière -

"Au-delà de ce que nous voyons de lui, notre corps physique est comme muni d’antennes éthériques grâce auxquelles il est en communication avec la nature entière : il émet des ondes et il en reçoit. Depuis la plus haute Antiquité, il est connu qu’un corps dénudé est doué de pouvoirs magiques qu’il perd lorsqu’il est vêtu. Ainsi, en s’exposant nus aux influences de la terre, de l’air, de l’eau, du soleil, les hommes et les femmes reçoivent des courants d’énergies qu’ils peuvent utiliser pour leur travail psychique.
Mais ce qu’il faut savoir aussi, c’est que ces antennes dont le corps physique est pourvu attirent indifféremment les bonnes et les mauvaises influences. C’est pourquoi, si vous vous exposez nu, ou presque, comme c’est le cas sur les plages, l’été, soyez vigilant. Ces expositions vous seront bénéfiques seulement si vous savez vous fermer à tous les courants négatifs, ténébreux, et vous ouvrir seulement aux courants lumineux et divins. Et là encore, c’est par un travail de la pensée que vous arriverez à vous protéger."

 

 

Pensée du dimanche 7 août 2016

l’Amour - pour le conserver il faut le chercher à la Source

"Alors même qu’ils mettent l’amour au-dessus de tout, qu’ils espèrent trouver « le grand amour » et le vivre pour l’éternité, pourquoi les hommes et les femmes ont-ils tellement de difficultés à le conserver pendant quelques années ou même, parfois, seulement quelques mois ? Parce qu’au moment où ils se sentent attirés par un être, ils s’arrêtent à lui ou à elle. Ils ne savent pas que cette créature est comme le canal par où passent la beauté, la richesse, les qualités d’un autre monde, et que c’est de cet autre monde que leur âme a soif. Alors, ils se concentrent sur cette créature et ils attendent tout d’elle. Voilà l’erreur, et c’est là l’origine de leurs désillusions et de leurs chagrins.
L’homme et la femme doivent apprendre à se considérer comme des points de départ sur le chemin qui les conduira à la source de l’amour, et là, la joie ne les quittera plus. Car, à la source, l’eau de l’amour est toujours limpide, pure, vivifiante, mais aussi inépuisable, et c’est de cette eau qu’ils ne cesseront de boire à travers l’être qu’ils aiment."

 

 

Pensée du samedi 6 août 2016

la Confiance - savoir en qui la placer
"La déception est un des sentiments que les humains éprouvent le plus souvent les uns vis-à-vis des autres. Pourquoi ? Parce qu’ils s’imaginent qu’ils vont rencontrer des personnes exactement préparées pour répondre à leurs attentes. Vous direz : « Mais j’ai besoin d’amis, j’ai besoin d’aide, j’ai besoin de personnes à qui demander conseil ! » Oui, c’est compréhensible, mais apprenez au moins à les choisir. Les humains sont comme ils sont, il n’est pas sage d’attendre d’eux plus qu’ils ne peuvent vous donner, et encore moins sage de leur adresser des reproches s’ils ne vous le donnent pas.

Il y a des personnes à qui vous pouvez confier n’importe quel travail, il sera fait ; d’autres à qui vous pouvez laisser sans crainte votre maison et même votre porte-monnaie, ils n’y toucheront pas ; d’autres avec qui vous pouvez partager vos occupations et même vos secrets les plus intimes, ils ne les trahiront jamais. Seulement voilà, c’est à vous de bien réfléchir pour voir ce que vous pouvez confier à chacun d’eux."

 

 

Pensée du vendredi 5 août 2016 

les Esprits de la nature - les faire participer à l’avènement du Royaume de Dieu

"En sortant de chez vous, le matin, pour assister au lever du soleil, pensez déjà que vous allez à la rencontre d’un être qui est vivant, comme est vivante toute la nature autour de vous : les oiseaux, les insectes, les arbres, les fleurs… Car la vie, c’est l’univers entier peuplé d’une infinité de créatures invisibles mais réelles.
Dans cet organisme vivant et conscient qu’est la nature et auquel nous appartenons, nombreuses sont aussi les entités qui sont prêtes à contribuer à l’évolution de l’humanité. La terre, l’eau, l’air, le feu et les entités qui les habitent ont juré devant l’Éternel d’aider tous ceux qui travaillent à devenir des créatures de paix, d’harmonie et de beauté. Alors, demandez-leur de venir participer à l’avènement du Royaume de Dieu sur la terre. Ces esprits que vous appelez sont déjà en marche pour travailler sur les cœurs et les cerveaux humains, et un jour le Ciel reconnaîtra en vous des constructeurs de la nouvelle vie."

 

 

Pensée du jeudi 4 août 2016

la Sérénité du sage lui est inspirée par sa foi en la force de l’esprit -

"D’où vient cette sérénité qui émane du visage des grands sages ? Tout simplement de ce qu’ils sont parvenus à vaincre la peur de perdre quoi que ce soit. Ils se sont élevés jusqu’à ce sommet où ils sentent qu’il existe en eux quelque chose d’indestructible et qui ne peut leur être enlevé. Quoi qu’il arrive, le vrai sage sait que la seule réalité, en lui-même et dans tous les êtres, est ce sommet inaccessible au mal, à l’abri de toutes les tribulations : l’esprit, l’étincelle que Dieu a communiquée à la créature humaine.
Mais comment pouvons-nous arriver jusque-là ? En travaillant sur nous-mêmes, en purifiant nos pensées et nos sentiments, afin de dissoudre peu à peu les couches opaques qui nous séparent de cette étincelle et nous empêchent de sentir qu’elle est la seule réalité. Ce que la religion appelle Providence découle de cette certitude, ancrée dans certains êtres qui en ont fait l’expérience, que quelque chose en eux est absolument hors d’atteinte et échappe à toutes les vicissitudes."

 

 

 

Pensée du mercredi 3 août 2016

les Vérités spirituelles - leur donner chair et os

"La spiritualité est un domaine si vaste, si riche, si complexe, qu’après des années de pratique, beaucoup de personnes ne savent pas encore comment s’y diriger. Mais qui les oblige à s’aventurer parmi les arcanes les plus mystérieux de la Science initiatique ? Qu’elles s’arrêtent sur des méthodes très simples en choisissant par exemple une pensée, un sentiment d’une grande élévation. Qu’elles lui apportent toute leur attention, tout leur amour. Ce sera comme un sillon qu’elles creuseront dans leur âme, et une fois ce sillon creusé, il leur sera plus facile de progresser.
Donner chair et os à l’enseignement que vous recevez, c’est cela la vie spirituelle. Le mot « esprit » contenu dans l’adjectif « spirituel » ne doit pas servir de prétexte à toutes sortes d’élucubrations. Dans l’expression « vie spirituelle », le mot le plus important est « vie ». Oui, vivre, c’est-à-dire concrétiser les vérités divines, leur donner forme pour qu’elles existent en vous. Vous devez être comme le graveur qui inscrit des caractères ou une image dans le métal. Ce métal, c’est vous-même, et les tracés sont les mots comme « amour », « lumière », « paix », « bonté », qui finiront par s’incruster en vous."

 

 

Pensée du mardi 2 août 2016

le Sourire - ce qu’il doit exprimer

« Le sourire est déjà un salut, un signe de reconnaissance que chacun adresse aux personnes qu’il rencontre avant même de le faire par la parole. Aussi est-il important de veiller à ce que l’on exprime par un sourire. Bien sûr, il ne s’agit pas de se fabriquer un sourire artificiel en s’étudiant dans un miroir. Il faut que ce sourire qui doit exprimer la sympathie, la compréhension, l’amitié, vienne naturellement du dedans.
Si vous êtes capable de descendre dans les profondeurs de votre être pour y chercher le silence et la lumière, les sculpteurs qui sont en vous sauront toujours quels nerfs, quels muscles ils doivent tendre ou détendre. Vous pouvez leur faire confiance. Vouloir vous fabriquer vous-même un sourire risque de vous déformer plus qu’autre chose. Travaillez donc avec l’amour, l’espérance et la foi, et abandonnez-vous à l’inspiration de vos sculpteurs intérieurs. »

 

Pensée du lundi 1 août 2016

se Perfectionner : augmenter l’intensité de nos vibrations -

"Qu’une activité satisfasse votre désir de connaissance, qu’elle vous apporte la joie, l’apaisement ou la détente, cela ne suffit pas. Dans chaque activité vous devez chercher une occasion de perfectionnement, de libération intérieure. Or, même la manière dont les humains pratiquent l’art, la science, mais aussi la religion, révèle qu’ils n’y recherchent pas vraiment les moyens de se perfectionner. Vous demanderez : « Mais alors, que signifie se perfectionner ?… et que devons-nous faire pour y parvenir ? » Se perfectionner, c’est changer la qualité de ses vibrations, afin de les rendre plus intenses, c’est-à-dire plus spirituelles. Tout est dans l’intensité de la pensée, du sentiment et de la vie, voilà ce que nous révèle la Science initiatique. Quand l’être humain arrivera à vivre cette vie intense, toutes ses activités, aussi bien physiques que spirituelles, contribueront à son perfectionnement."

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog