Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-04-22T05:59:26+02:00

Chaque jour un nouveau départ

Publié par Rosy

Afficher l'image d'origine

Messages méditatifs

 

Le voyage
Dans n'importe quel voyage, nous devons trouver où nous sommes avant de pouvoir planifier la première étape.

 

Nos vies, sous tous les aspects, sont un voyage vers notre destination qui correspond à notre objectif, à nos dons spéciaux, à nos besoins particuliers, à nos dons spéciaux en tant que femmes. Chaque jour, contribue à notre voyage, nous rapprochant de notre destination. Toutefois, nous prenons souvent un chemin détourné. Nous sommes souvent coincées ou arrêtées au passage, par nos désirs égoïstes, par l'intrusion de notre ego qui veut tout contrôler.

 

Nous pouvons réfléchir aux progrès que nous avons fait vers notre destination, aux étapes que nous avons franchies et qui ont inconsciemment contribué à notre périple. Nos étapes les plus faciles ont été celles que nous avons franchies en collaboration avec Dieu. C'est dans l'esprit de Dieu que notre chemin est bien délimité.

 

Nous sommes là où nous devons nous trouver aujourd'hui. Les expériences que nous connaissons sont comme des points sur la carte routière d notre voyage. Certaines d'entres elles sont de haltes routières. D'autres ressemblent à des pistes en ligne droite que l'on parcourt à haute vitesse. Le voyage vers notre destination ne se fit pas toujours sans heurts, mais plus nous laissons Dieu être au volant, plus notre trajet sera facile.

 

Aujourd'hui, je planifierai mon voyage, avec l'aide de Dieu, et mon trajet sera paisible. 

 

_____________________________

 

SURMONTER L'APITOIEMENT SUR SOI MEME :


Plus je vie,  plus je suis convaincue que la vie et ses bénédictions ne sont pas distribuées aussi injustement que nous sommes portées à le croire.
Marie Todd Lincoln


l'apitoiement sur soi même est un parasite qui se nourrit de lui même. beaucoup d'entre nous sont portés à l'apitoiement, ne laissant aucune place à l'équilibre des tragédies naturelles de la vie. Nous aurons à faire face à des bons et à des mauvais moments - et ils vont passer certes ils vont passer.

L'attitude qui nous fait dire,  pourquoi moi ? donne un aperçu du peu de compassion que nous éprouvons généralement à l'endroit de la souffrance d'autrui. Notre sympathie avec les autres, même notre conscience de leur souffrance, sont généralement minimale. Nous sommes trop absorbées par nos propres souffrances. Si nous étions moins égocentriques, nous verrions que les bénédictions et les tragédies arrivent à nous toute, à part égales. Certaines personnes répondent à leurs bénédictions avec sérénité,  et éliminent tranquillement le mordant de leurs tragédies. Nous pouvons apprendre à faire les deux.

Cheminer dans le processus de changement, c'est apprendre de nouvelle réponses, c'est sentir et se comporter de manière plus saine. Nous n'avons plus besoin d'être accablées par l'apitoiement sur nous-mêmes. Nous pouvons toujours les sentir venir. Et nous pouvons lâcher prise.

Aujourd'hui, l'apitoiement sur moi-même peut me faire signe. Heureusement, j'ai appris à faire d'autres choix.

 

_____________________________
 

La colère
 

Parce que la Société voudrait que nous fassions toujours contre mauvaise fortune bon coeur, les femmes ont été habitués à ne pas montrer leur colère.

 

Nancy Friday

 

La colère est une émotion ni bonne ni mauvaise, elle existe simplement lorsque certaines circonstances de nos vies ne se déroulent pas comme nous l'aurions souhaité.

Nous pouvons nous libérer de notre colère si nous choisissons de prendre les mesures qui s'imposent. La colère peut être un bon déclencheur d'action. Mais lorsqu'on ne prend part à aucune action la colère est refoulée, influençant négativement les perceptions que nous avons de toute expérience, de toute interaction humaine.

Nous devons traiter en amies toutes nos émotions. Nous devons croire qu'elles peuvent toutes nous servir, lorsque nous nous en faisons des amies, apprenons d'elles et agissons sainement de concert avec elles . Nos émotions révèlent les multiples visages de nos âmes et méritent toutes notre respect et notre acceptation. Elles sont toutes représentatives de notre moi intérieur.


Parce que la colère nous est moins familière, elle devient plus puissante. Si nous la nions, elle ne disparaît pas. Elle refait surface dans des circonstances qui n'ont aucun rapport avec la situation présente, compliquant inutilement nos vies. Nous pouvons trouver bonne notre colère en célébrant l'action positive qu'elle engendre. Nous pouvons aimer la croissance qui l'accompagne, lorsque nous prenons les mesures qui s'imposent.

 

Aujourd'hui, je peux manifester ma colère. Elle est porteuse de croissance, si nous l'utilisons à bon escient.


_____________________________
 

La douleur
 

La douleur ne « dure pas éternellement » dans le monde spirituel, tout comme dans le monde physique.

Katherine Mansfiel -  

 

Chacune d'entre nous est aux prise avec la douleur et ses répercutions: certaines plus que d'autres.

A certains moments , la douleur semble sans fin. Parfois nous nous accrochons à la douleur dans nos vies, peut être parce que nous avons encore plus peur de ce qui se trouve de l'autre côté. L'inconnu nous contrôle si facilement. En ce moment même, chacune peut jeter un regard en arrière sur d'autre moments pénibles et être reconnaissantes de ce qu'ils lui ont appris. Le morceau de casse-tête prend une toute autre signification lorsque nous jouissons du don de la perspective. La douleur ressentie à ce moment s'insère, elle aussi dans le tableau plus global de nos vies. Et elle passera. Elle est en train de passer.

La sagesse du passé nous apprend que la douleur nous enrichit, nous prépare à mieux servir autrui. A travers le désespoir qui nous envahit par moment, nous en venons à savoir qui nous sommes et à connaître le caractère spécial de nos dons. Comme le dit le vieil adage « nous ne recevons jamais plus que nous ne sommes en mesure de supporter »

 

Aujourd'hui, ma douleur me rapproche de la femme que je suis destinée à être. A chaque respiration, je me rappellerai cela.

 

Cela aussi va passer

___________________________________

 

La vie doit être vécue – c'est tout.

 

A l'âge de 70 ans, je dirais que l'avantage, c'est que vous prenez la vie plus calmement.  Vous savez que cela aussi va passer.

 

La sagesse vient avec l'âge, mais aussi avec la maturité. C'est savoir que tout est bien au beau milieu d'une tempête. Et à mesure que notre foi grandit, à mesure que nous croyons à l'existence d'une puissance supérieure à nous, qui nous aidera à passer au travers, nous pourrons nous détendre, certaines que des jours meilleurs nous attendent.

 

Nous en viendrons à comprendre le rôle qu'une circonstance pénible a joué dans notre vie. Avec le recul tout est tellement plus clair. Le mariage brisé, l'emploi perdu, la solitude ont tous contribué à faire de nous la personne que nous devenons. Ce qu'il y a de merveilleux dans la joie de la sagesse que nous sommes en train d'acquérir c'est que nous prenons du recul plus facilement, nous pouvons à l'occasion accepter la contribution d'une situation difficile à notre intégrité, tout en étant aux prises avec l'inquiétude.

 

Quel chemin nous avons parcouru ! . La vie doit nous enseigner, tout ce que nous avons besoin de savoir – Nous pouvons nous faciliter les choses, en étendant notre confiance – en sachant pleinement que la douleur du présent ouvrira la voie à la sérénité de l'avenir.

 

Je sais que cela aussi va passer

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog