Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-01-28T14:22:00+01:00

Etre « spirituel », au risque de l’identification ...

Publié par Rose du Sud

 

 

Avec tous les guillemets que nous pourrions mettre autour de ce mot, être spirituel est encore un clivage, une haute sélection fabriquée par l’ego en mal d’appartenance.

 

 

En poursuivant dans ce type de qualification, nous entrons dans un monde segmenté : les êtres « ignorants » tout type de remise en question, les être « psychologues » se méfiant des êtres « spirituels », les êtres « spirituels » au-dessus des autres, les êtres « religieux » et les êtres « malicieux », les êtres « corporels », les êtres « temporels » et les êtres « tempérés », les êtres « éperdus de Dieu », les êtres « cyniques et pour cause »…

 

 

chacun ramenant à lui les commentaires indispensables pour prouver que son identité est de toutes la meilleure.


Je me pose cette question : pour quelle raisons séparons-nous les individus en catégories ? Question qui n’est peut-être ni spirituelle, ni psychologique, ni philosophique, à moins qu’elle n’entre dans l’un de ces compartiments.

 

Peut-être d’ailleurs que lorsque nous sommes « spirituels », nous ne nous posons pas ce genre de question puisqu’il s’agit de démasquer l’ego, peut-être même pensons-nous avoir le droit de nous poser certains types de questions et pas d’autres.

 

Et lorsque nous sommes « ignorants » ? Cela doit être pareil, je présume. Et lorsque nous sommes « fonctionnaires », il doit y avoir aussi des questions que nous ne devons pas nous poser afin de rester dans les normes de cette situation.

 

La suite et audio

 

Sur Choix et Réalité

 

http://www.choix-realite.org/7073/etre-spirituel-au-risque-de-lidentification

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog