Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-02-08T06:31:00+01:00

« Je suis ce JE SUIS «

Publié par Rose du Sud

 

 

 

 

Ecouter sur Choix et Réalité

 

 

http://www.choix-realite.org/7507/je-suis-ce-je-suis

 

 

« La vie de tous les jours n’est pas distincte de l’état éternel. Tant qu’on s’imagine que a vie quotidienne est différente de la vie spirituelle, ces difficultés apparaissent.

 

 

Si la vie spirituelle est comprise correctement, on découvre que la vie active n’est pas différente d’elle.

 

Le fait de votre existence est aussi votre réalisation.

 

Voyez celui qui voit et vous trouverez que tout est le Soi.

 

Vous admettez « j’étais » dans le sommeil. Cet état d’être est votre Soi.

 

Votre nature est simplement être, libre de pensées. Le monde et les objets, y compris votre corps,
apparaissent à l’état de veille et disparaissent pendant le sommeil. Mais vous existez tout au long
de ces états. Qu’est-ce qui persiste alors tout au long de ces états ? Trouvez-le.

 

C’est votre Soi.

 

 

Vous devez bien exister dans votre sommeil pour pouvoir dire quand vous en sortez : « Je n’étais
pas conscient dans mon sommeil ». Qui tient ces propos maintenant ? C’est la personne éveillée.

 

Celle qui dort ne peut pas le dire. Autrement dit, l’individu qui, maintenant, identifie le Soi au corps
affirme qu’une telle conscience n’existe pas dans le sommeil.

 

C’est parce que vous vous identifiez à votre corps que vous voyez le monde autour de vous et que
vous dites que l’état de veille est plein de choses belles et intéressantes.

 

L’état de sommeil vous paraît ennuyeux parce que vous n’y étiez pas en tant qu’individu, et en conséquence, toutes ces
belles choses n’existaient pas.

 

Mais quel est le fait indéniable ? C’est qu’il y a la continuité d’être dans chacun des trois états, mais qu’il n’y a pas de continuité pour l’individu et les objets.

 

Ce qui continu est aussi durable, c’est permanent. Ce qui est discontinu est transitoire.

 

Par conséquent, l’état d’être est permanent et le corps et le monde ne le sont pas. Ils sont des
phénomènes fugitifs qui passent sur l’écran de la conscience d’être, laquelle est éternelle et immobile.

 

Tout comme les états de veille, de rêve et de sommeil profond ne sont que des phénomènes, la
naissance, la croissance et la mort ne sont, elles aussi, que des phénomènes dans le Soi, lequel
continue à demeurer inchangé et non affecté. Naissance et mort ne sont que des idées.

 

Elles relèvent du corps ou du mental. Le Soi existait avant la naissance de ce corps et demeurera après la
mort de celui-ci. Le Soi est immortel. Les phénomènes changent et sont mortels. La peur de la mort
relève du corps, pas du Soi.

 

Une telle peur est due à l’ignorance. Réalisation signifie vraie
connaissance de la perfection et de l‘immortalité du Soi. La mortalité n’est qu’une idée qui cause
la souffrance. Vous pouvez vous en débarrasser en réalisant la nature immortelle du Soi.

 

Vous n’allez nulle part hors de la Présence, comme vous l’imaginez. La Présence est partout. Le
corps se déplace d’un endroit à l’autre, mais il ne quitte jamais l’unique Présence. Ainsi, personne
ne peut être hors de vue de la Présence suprême.

 

Vous admettez votre existence dans le sommeil. Vous ne fonctionniez pas alors.

 

 

Vous n’étiez conscient d’aucun corps. Vous ne vous limitiez pas à ce corps-là. Vous ne pouviez donc rien trouver
qui fût séparé du Soi. Actuellement, à l’état de veille, vous poursuivez la même existence mais en la
limitant au corps. Cette limitation vous fait voir d’autres objets. De là naît le désir.

 

 

Bien qu’on s’adresse à une personne en disant « vous », elle se désigne elle-même en disant « je ».
La confirmation ne vient donc que du « je ». En fait il n’y a pas de « vous » du tout. Tout est inclus
dans le « Je ».

 

Vous admettez bien « je suis ». Vous admettez « j’étais » dans le sommeil. Cet état d’être est votre Soi.

Le vrai « Je » est « Je suis ce JE SUIS ».

 

Celui qui voit, ce qui est vu et la vision ne sont tous que le Soi.
La seule chose permanente est la Réalité ; et cela est le Soi. Vous dites « Je suis », « Je suis en train
de marcher », « Je suis en train de parler, de travailler, etc. » Ajoutez un trait d’union à « Je suis »
chaque fois, et cela devient « JE-SUIS ». Cela est la Réalité permanente et fondamentale.

 

 

Cette vérité fut enseignée par Dieu à Moïse quand Il lui dit « Je suis ce JE-SUIS ».
« Sois tranquille et sache que JE-SUIS Dieu ». Donc « JE-SUIS » est Dieu.

 

Vous savez que vous êtes. Vous ne pouvez nier votre existence à aucun moment. Car pour nier votre
existence, il faut que vous existiez. C’est cela (la pure Existence) que l’on entend par un mental
tranquille.

 

Mais la vérité est que la Réalisation est éternelle et qu’elle est déjà là, ici et maintenant.
Tout ce qui est requis pour réaliser le Soi est de rester tranquille.
La tranquillité mentale, la paix, est Réalisation. Il n’y a pas un instant ou le Soi n’est pas.

 

Votre devoir est d’être et non pas d’être ceci ou cela.
« Je suis ce JE SUIS » résume toute la vérité. La méthode est résumée dans « SOIS
TRANQUILLE ».

 

Que veut dire tranquillité ? Cela veut dire « détruis-toi ». Car toute forme est souffrance. Abandonnez la notion « Je suis ceci ou cela ».

 

En vérité nous sommes partout, nous sommes tout ce qui est et il n’y a rien d’autre. Nous sommes Dieu. »

 

Ramana Maharshi

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog