Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-01-25T09:27:00+01:00

Mikhaël Aïvanhov (pensées du 25 au 31 janvier 2010

Publié par Rosy
En lien avec :

Mikhaël Aïvanhov (pensées du 04 au 10 janvier 2010)
Mikhaël Aïvanhov (pensées du 30 décembre au 03 janvier 2010)
Omraam Mikhaël Aïvanhov (pensées du 21 au 27 décembre 2009)
Omraam Mikhaël Aïvanhov (pensée du 12 au 20 décembre 2009)
Omraam Mikhaël Aïvanhov L'ÂME UNIVERSELLE

Mikhaël Aïvanhov (pensées du 19 au 24 janvier 2010) 

samedi 30 janvier 2010

"Si, malgré vos efforts pour suivre un enseignement spirituel, vous rencontrez toutes sortes d'obstacles et de difficultés sur votre route, ne vous découragez pas. La raison en est que les erreurs commises dans vos incarnations passées vous poursuivent jusque dans celle-ci. Alors, maintenant, la meilleure façon de progresser, c'est de placer dans votre tête une idée divine et de mettre tout en œoeuvre pour la réaliser.
Prenons par exemple les paroles de Jésus dans la prière dominicale : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel ». La terre, c'est aussi chacun d'entre vous, non seulement votre corps physique mais vos corps psychiques, et si vous avez pour idéal d'introduire la splendeur et la perfection du Ciel dans votre existence quotidienne, vous laisserez, partout où vous passerez, des ondes harmonieuses et bénéfiques qui vous feront reconnaître comme des fils de Dieu. Les créatures célestes du monde invisible viendront auprès de vous pour vous soutenir et c'est ainsi que vous arriverez à vous libérer du vieux passé. Donc, au lieu de vous décourager, vous devez travailler doublement afin de vous débarrasser de vos haillons et de revêtir le vêtement de gloire qui est le corps de la résurrection."

Omraam Mikhaël Aïvanhov


vendredi 29 janvier 2010

"Quand vient le moment où vous avez décidé de prier, de méditer, vous avez souvent la tête ailleurs.
 Puis, quand vous avez à vous occuper de vos affaires, vous vous dites : « Ah, je sens que je devrais
 me recueillir », et là encore vous êtes distrait et vous faites mal votre travail.
Observez-vous : vous verrez combien de fois votre état d'esprit n’est pas en accord avec ce que vous
faites. Ce n'est pas en préparant le repas, en faisant la vaisselle ou en conduisant une voiture qu'on
doit penser à la méditation. Il faut être présent dans tout ce que l'on fait, car il y a un temps pour tout.
Sinon, que ce soit le travail spirituel, le travail intellectuel, le travail physique ou même les distractions,
il n'y a plus de temps pour rien, parce qu'on n'a jamais la tête là où il faut, et on n'est jamais
vraiment nulle part."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

jeudi 28 janvier 2010

"Considéré du point de vue anatomique, physiologique, le cerveau humain représente le sommet
 de l'organisation. Mais cela ne signifie pas que tous les êtres humains aient une activité psychique
 véritablement organisée, car, on le voit, leurs pensées, leurs sentiments ne cessent en eux de s'embrouiller,
 de se contredire, de se heurter… Et la société, est-elle organisée ? En apparence, oui, tout marche bien :
 l'eau, l'électricité, le gaz, les voitures, les trains, la poste, la police, les hôpitaux, etc. Mais ce n’est
qu'une organisation mécanique, parce qu'il n'existe pas encore cette harmonie qui est indissociable
de la notion d’organisation.
En réalité, le mot « organisation » ne peut s'appliquer qu'au monde divin où tout fonctionne sans heurt
ni dissonance. Sur la terre, quand on parle d'organisation parfaite, de cerveau organisé, de société
organisée, il ne s'agit que d'une organisation physique, matérielle ; dans le domaine psychique,
spirituel, c'est souvent encore le désordre."

Omraam Mikhaël Aïvanhov





Pensée du lundi 25 janvier 2010

"L’enfant tout petit n’a pas d’autres préoccupations que de se nourrir, de jouer avec des objets qui l’entourent, et dès qu’on le contrarie un peu, il crie, il pleure. L’enfant est un petit monstre d’égoïsme ; oui, mais à cet
 âge-là, c’est naturel, et les parents savent qu’on ne peut rien lui demander d’autre. Mais l’enfant grandit et
s’il garde ce même comportement, on le gronde, on lui donne même quelques petites tapes, car il doit cesser de tout ramener à lui. Plus tard, devenu adulte, il éprouvera le besoin de former un couple, puis d’avoir lui-même des enfants et il comprendra qu’il doit faire des sacrifices.
Pourquoi l’Intelligence cosmique a-t-elle conçu les choses ainsi ? Pour qu’ayant à s’occuper d’autres êtres qu’eux-mêmes (un mari ou une femme et des enfants, d’abord…) les humains sortent de leurs limitations. Mais combien ont compris cette leçon que veut leur donner l’Intelligence cosmique ? Combien sont capables de s’oublier vraiment pour se préoccuper sincèrement, de façon désintéressée, de leur femme, de leur mari, de leurs enfants ?"

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Voir les commentaires

commentaires

Visiteur 28/01/2010 22:06


Bonjour,

Merci de propager ces pensées  et de participer à l'éclairage du monde!

Je vous invite à visiter le site www.mikhaelaivanhov.org qui publie de nombreux témoignages de personnes l'ayant connu.


Roselyne 14/09/2010 09:54



Je vous remercie, je vais ajouter ce lien Coeurdialement. Roselyne



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog