Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-06-30T07:00:00+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Juin 2011

Publié par Roselyne

pens-e-du-jour-photo-omar.jpg

 

 

 

colombe.jpg

 

Liens avec la rubrique :



   http://roselyne-83.spiritualite.over-blog.com/categorie-11339755.html

 

 

Témoignages de personnes l'ayant connu   

 

http://www.mikhaelaivanhov.org 

 

 

 Pensée du jeudi 30 juin 2011  
Paradis - analogie avec le symbole d’Isis dévoilée
"Quels sont les croyants qui ne rêvent pas du Paradis ? Mais en même temps, ils s’en interdisent l’entrée, car ils continuent à accumuler des impuretés en eux. Seul celui qui travaille à rétablir sa pureté originelle entendra un jour Dieu Lui-même lui dire : « Viens, entre et regarde ». Et que verra-t-il ?... Des corps de lumière. Dans le Paradis tous sont nus, revêtus de lumière. Le seul vêtement des anges est la lumière, car la lumière est la matière même de leur corps.
Les mystères antiques présentaient la déesse Isis revêtue d’un voile que seuls les grands-prêtres, les hiérophantes, étaient autorisés à ôter. Cela signifie que celui qui veut contempler la Divinité doit être lui-même nu, c’est-à-dire pur, sinon elle restera toujours voilée pour lui et il ne parviendra pas à découvrir ses secrets. Au fur et à mesure qu’un être se purifie, Isis se dévoile devant lui ; alors il voit, il comprend, et tout ce qu’il vit n’est plus que lumière et joie. C’est cela véritablement le Paradis."

 

 Pensée du mercredi 29 juin 2011  
Fatigue - est vaincue par l’activité
"Comme tout le monde, vous vous plaignez d’être fatigué, épuisé. Et pourtant, savez-vous vraiment ce qu’est la fatigue ? La fatigue, c’est quelque chose qui s’accroche à vous comme certaines personnes collantes qui ne veulent plus vous lâcher et qui réclament toujours qu’on les aime, qu’on reste avec elles. Eh oui, parce qu’on accepte la fatigue et qu’on s’occupe d’elle, on la renforce et elle revient toujours.
C’est donc maintenant le moment d’avoir une autre attitude et vous verrez ce qui se passera. Le printemps et l’été sont des périodes où il est bénéfique pour vous d’assister au lever du soleil. Souvent vous pensez : « Mon Dieu, que c’est pénible de sortir aussi tôt du lit, je suis tellement fatigué ! » Eh bien, vous serez toujours fatigué. Mais dites-vous : « C’est vrai, je n’ai pas envie de me lever, mais je veux que ça change, je me lèverai quand même. » Alors vous vous levez, vous vous passez de l’eau sur le visage, vous sortez à l’air pur, et soudain vous sentez que la fatigue a disparu. Contrairement à ce qu’on s’imagine, pour se débarrasser de la fatigue, il ne faut pas rester inactif, il faut faire un mouvement, un geste. Si vous ne luttez pas contre elle, la fatigue ne vous quittera jamais."

 

 Pensée du mardi 28 juin 2011  
Se taire - pour ne pas regretter d’avoir fait certaines révélations
"Tellement de choses qui pouvaient servir à leur salut ou à celui des autres, comment se fait-il que les humains les aient, en définitive, utilisées pour leur perte ? Il n’y a qu’une réponse : manque de lumière, cupidité, besoin de s’imposer. Combien de chercheurs ont regretté d’avoir révélé certaines de leurs découvertes, parce qu’elles sont immédiatement tombées entre les mains de gens qui s’en sont servi pour nuire d’une façon ou d’une autre à leurs semblables, les dominer, les exploiter, les détruire.
Les Initiés, les Maîtres spirituels aussi ont toujours été obligés de se préoccuper de cette question, car ils avaient constaté que les vérités qu’ils révélaient aux humains pour les aider pouvaient être mal comprises, mal utilisées et causer leur ruine. C’est pourquoi dans le précepte qu’ils ont donné : « Savoir, vouloir, oser, se taire », il ne faut surtout pas négliger « se taire ». Quand les humains seront plus évolués, on pourra leur faire toutes les révélations, mais d’ici là, il vaut mieux souvent se taire et suivre le conseil de Jésus de « ne pas jeter de perles aux pourceaux »."

 

 Pensée du lundi 27 juin 2011  
Escargot - nous donne une idée des relations de Dieu avec l’univers
"Dans l’univers qu’Il a créé, Dieu est partout. Et cependant Il est distinct de l’univers. Pour éclairer cette idée on peut prendre une image, celle de l’escargot. L’escargot possède un corps tendre, mou, alors que sa coquille est dure. Au premier abord on ne voit rien de commun entre l’escargot et sa coquille. Pourtant, c’est lui qui l’a sécrétée, et peu à peu cette coquille s’agrandit parce que le corps éthérique de l’escargot, qui pénètre les minuscules interstices, écarte les particules de matière…
L’escargot est distinct de sa coquille, mais c’est lui qui l’a sécrétée et qui l’élargit. Et de la même façon, Dieu n’est pas l’univers, mais Il l’a créé comme une émanation fluidique de Lui-même, qui s’est ensuite condensée pour former les mondes, les constellations, les galaxies… Pour faire évoluer l’univers, Dieu continue inlassablement à l’imprégner de sa vie. Cet univers, qui est vivant, se transforme donc grâce à la vie du Seigneur, mais le Seigneur est une entité distincte. Il est partout dans l’univers, mais Il ne se confond pas avec lui."

 

Pensée du dimanche 26 juin 2011  
Enseignement spirituel - n’aide que ceux qui sont prêts à le recevoir
"Un Enseignement spirituel ne peut aider que les êtres qui ont déjà fait tout un travail intérieur de préparation. Pour les autres, c’est exactement comme si vous expliquiez à un chat qu’il ne doit plus manger de souris ; il vous écoute, il fait : « Miaou ! » c’est-à-dire : d’accord, promis, j’ai compris. Mais, soudain, on entend un petit bruit là-bas : c’est une souris qui passe ; et voilà le chat qui vous plaque pour se jeter sur la souris. Pourtant, il vous avait écouté attentivement, il vous avait même fait une promesse. Maintenant il revient en se léchant les babines et il fait encore : « Miaou ! » c’est-à-dire (traduction littérale) c’est plus fort que moi, j’ai besoin de manger des souris, je ne peux pas changer ma nature de chat du jour au lendemain.
Donc, tant que l’homme est un chat… ou un autre animal, vous aurez beau le prêcher, cela ne servira pas à grand-chose. Tandis que ceux qui sont prêts, à peine quelques mots, aussitôt ils comprennent et travaillent pour le bien. Alors, avant de vouloir convaincre tout le monde autour de vous des vérités de la Science initiatique, étudiez d’abord à qui vous avez affaire."

 

Pensée du samedi 25 juin 2011  
Vie cosmique
- des courants qui traversent l’espace et qui peuvent être captés
"Tout ce qui existe dans l’univers est traversé par les courants de la vie cosmique ; chaque être, chaque objet en garde les traces, et ces traces peuvent être retrouvées. De la même façon, les pensées, les sentiments, les actes des humains, leurs aspirations, leurs élans, leurs projets, leurs prières s’échappent d’eux pour partir dans toutes les directions ; rien ne disparaît.
Et non seulement tout se propage, mais tout s’enregistre et, à un moment ou à un autre, peut être retrouvé. La vie qui circule à travers l’espace peut être captée dans n’importe quel endroit de l’univers. Si nous n’y arrivons pas, c’est que nous ne possédons pas les appareils physiques ou psychiques appropriés ; mais la réalité est là : les ondes produites par nos pensées, nos sentiments et nos actes se propagent et nous devons en tenir compte pour faire en sorte que nos pensées, nos sentiments et nos actes ne produisent que des ondes bénéfiques."
Pensée du vendredi 24 juin 2011  
Nourritures psychiques - mêmes règles à observer que pour la nourriture physique
"Notre corps physique a un estomac qui digère la nourriture physique. De la même façon, nos corps astral et mental ont aussi un estomac : l’estomac astral a pour fonction de digérer les sentiments, et l’estomac mental de digérer les pensées. Nous devons veiller à la santé de ces estomacs psychiques comme nous veillons à la santé de notre estomac physique.
Celui qui avale n’importe quelles pensées et n’importe quels sentiments ou qui fait des excès, souffre d’indigestion, et il se produit aussi en lui une accumulation de déchets qu’il est ensuite obligé d’éliminer comme on est obligé d’éliminer les déchets de la nourriture physique. Celui qui abuse des pensées et des sentiments grossiers salit tout sur son passage par ses émanations nauséabondes. Il y a donc des règles à observer pour la nourriture psychique comme il y en a pour la nourriture physique, et c’est à chacun de les trouver en lui-même."
 Pensée du jeudi 23 juin 2011  
Affaires matérielles - ne pas attendre de les avoir réglées pour vivre la vie spirituelle

"La majorité des gens vivent avec la conviction qu’avant de vivre la vie spirituelle, ils doivent régler les questions matérielles. Ils se disent : « Il faut d’abord que j’aie un métier, puis je me marierai, j’aurai des enfants à élever, tout cela m’occupera pendant plusieurs années. Mais ensuite je serai libre pour la vie spirituelle. » Ils ne se rendent pas compte que cette façon de penser est un piège adroitement tendu par leur nature inférieure qui veut les tenir le plus possible éloignés de la seule chose qui peut véritablement les aider.
Si vous attendez d’avoir arrangé toutes vos affaires pour vivre la vie spirituelle, vous ne ferez rien. Car les affaires matérielles ne s’arrangent jamais ; il se produit sans cesse des imprévus auxquels on doit remédier. Il faut donc entrer dans la vie spirituelle quel que soit l’état de ses affaires matérielles. Pourquoi ? Parce qu’en donnant la première place à la vie spirituelle, on travaille sur le monde des causes, donc on prépare les meilleures conditions pour que le côté matériel, lui aussi, se trouve peu à peu favorablement influencé."

 Pensée du mercredi 22 juin 2011  
Kundalini - ne chercher à l’éveiller que par la pureté et la maîtrise de soi

"Méfiez-vous de ces livres qui prétendent vous donner les moyens d’acquérir des pouvoirs magiques grâce au développement des chakras. Cela commence, vous expliquent-ils, par des exercices de concentration et de respiration prolongés afin d’éveiller la force Kundalini. Je ne dirai pas que ces exercices ne donnent pas de résultats, mais quels résultats !….
Si vous cherchez à développer vos chakras sans avoir fait des études et un long travail préalables, vous vous exposez à tous les dangers. C’est exactement comme de confier des allumettes à un enfant. Que va-t-il en faire ? Il allumera un incendie. Eh bien, il faut savoir que la force Kundalini que l’on doit mettre en activité pour éveiller les chakras, est un véritable feu, et celui qui ne s’est pas d’abord exercé pour acquérir la pureté et la maîtrise, risque de voir ce feu de Kundalini se déchaîner et tout dévaster en lui. Tandis que celui qui commence par travailler sur la pureté et la maîtrise, travaille aussi indirectement sur ses chakras qui s’éveillent et se mettent à fonctionner sans danger pour lui." 

 

 Pensée du mardi 21 juin 2011  
Lumière - esprit vivant, conscient et agissant
"Demandez à quelqu’un ce que représente pour lui la lumière du soleil : il vous répondra qu’elle lui permet de voir, et les êtres, les objets lui paraîtront toujours plus importants que cette lumière qui les rend visibles.
Pour la Science initiatique, la lumière est un esprit vivant, conscient, agissant. Vous direz que le rayonnement solaire n’est pas un esprit, mais un phénomène matériel que les physiciens ont très bien étudié. Oui, mais cette lumière du soleil n’est que la manifestation dans le plan physique de l’Esprit cosmique par qui l’univers a été créé. L’univers est une création de la lumière. La lumière est un esprit, c’est l’Esprit de Dieu Lui-même. Elle a créé et elle entretient la vie, la vie physique comme la vie spirituelle. Plus les humains reçoivent et absorbent la lumière, plus leur âme et leur esprit se manifestent comme intelligence, amour, puissance. C’est pourquoi on emploie le mot lumière en lui donnant une dimension spirituelle. Quand on dit de quelqu’un qu’il a la lumière, c’est que l’esprit se manifeste en lui."
 Pensée du lundi 20 juin 2011  
Attention - à exercer particulièrement sur nos états psychiques

"Chacun sait combien il est important d’être attentif, mais l’attention a plusieurs aspects. L’aspect le plus connu est évidemment cette application soutenue qui est nécessaire pour que nous puissions faire correctement notre travail, comprendre ce qu’on nous dit, lire un livre, etc. Mais il existe aussi une autre forme d’attention qui s’appelle observation de soi, introspection. Elle consiste à prendre conscience à chaque moment de la journée de ce qui se passe en nous, à discerner les courants, les désirs, les pensées qui nous traversent, les influences, les tiraillements que nous ressentons. C’est cette attention-là qui n’est pas suffisamment développée.
Il est dit dans les Écritures : « Soyez vigilant, parce que le diable, comme un lion qui rugit, est prêt à vous dévorer. » Évidemment, vous ne verrez ni lion ni diable dans le plan physique, c’est dans le domaine intérieur que l’on est menacé. C’est là qu’il y a des

désirs, des projets, des passions, des convoitises qui vous épient et cherchent à vousengloutir. Et si vous n’êtes pas attentif, vous serez dévoré."  

 

Pensée du dimanche 19 juin 2011  
Morts - ne ressuscitent pas
"Certains magiciens ou sorciers ont la réputation d’arriver à ressusciter les morts. En réalité, ce ne sont pas de véritables résurrections : par certaines méthodes qu’ils connaissent, ces sorciers arrivent à évoquer des entités terrestres ou souterraines qu’ils introduisent dans le cadavre pour l’animer. Ce n’est pas l’esprit du mort qui revient, mais d’autres entités que, par des conjurations, ils réussissent à faire entrer dans ce corps et à les y maintenir quelque temps.
Tous ceux que l’on prétend avoir été ressuscités n’étaient en réalité pas morts, même si on a pu croire qu’ils l’étaient parce que leur cœur ne battait plus. La véritable mort ne se produit pas quand le cœur cesse de battre, mais quand il a perdu sa chaleur. Ne plus respirer n’est pas encore la mort. Tant que le cœur garde sa chaleur, l’homme peut être ramené à la vie par des frictions ou d’autres soins, ou même par les moyens de la magie divine. Mais quand la chaleur quitte le cœur et que la corde d’argent qui relie le corps physique au corps éthérique et au corps astral est coupée, on ne peut plus rien faire pour le ramener à la vie."

 

 Pensée du samedi 18 juin 2011  
Immensité de Dieu - comment la concevoir
"Vous aspirez à rencontrer l’infiniment grand, à vous lier à lui ? Commencez par toucher l’infiniment petit. Cela signifie que, pour atteindre Dieu, vous devez commencer par vous concentrer sur les cellules de votre corps. Si vous pensez chaque jour à vos cellules, comment les purifier, les fortifier, les illuminer, peu à peu vous sentirez que vous commencez à toucher la Divinité qui est Elle-même pureté, force, lumière.
Un jour, après avoir essayé de méditer, sans succès, sur la grandeur infinie de Dieu, un disciple alla interroger son Maître. Et le Maître répondit : « Dieu est grand parce qu’Il s’occupe des plus petites choses. » Cela signifie aussi que tous ceux qui ne veulent pas s’occuper des êtres les plus humbles dans la vie, les pauvres, les malheureux, les ignorants, ne seront jamais grands. Lorsque Jésus visitait les pauvres, les malades, les prostituées, ou prenait les enfants dans ses bras, il montrait qu’il connaissait cette loi. Tous ceux qui ne veulent fréquenter que les riches, les savants, les puissants, et refusent de rencontrer les humbles, ne connaîtront jamais la grandeur de Dieu."

 

Pensée du vendredi 17 juin 2011  
Temps - toujours nécessaire pour se redresser
"Voici quelqu’un qui a tout fait pour perdre le contrôle de lui-même, il a laissé le champ libre à des entités inférieures qui ne cherchent que la désagrégation des humains. Maintenant, il souffre, il se plaint, et il trouve toutes sortes de personnes à accuser d’être responsables de son état. Non, il ne doit accuser personne d’autre que lui et se dire : « Je n’ai pas travaillé comme il faut, je n’ai pas bien étudié », et se prendre en main pour rétablir la situation. Bien sûr, ce sera long. Celui qui a passé des années à entretenir des pensées et des sentiments désordonnés ne pourra pas tout redresser en quelques jours. Il devra travailler pendant très longtemps aussi avant d’obtenir des résultats.
Les humains sont tellement naïfs ! Pendant des années ils ont vécu déraisonnablement, et quand ils décident de prendre une autre orientation, ils s’imaginent qu’il leur suffira de quelques jours pour tout changer. Quoi qu’ils s’imaginent, malheureusement, c’est impossible. De même qu’il leur a fallu beaucoup de temps pour se détruire, il leur faudra aussi beaucoup de temps pour se rétablir complètement. Mais dès l’instant où on se décide à faire des efforts, déjà on commence à sentir une amélioration."

 

Pensée du jeudi 16 juin 2011  
Amour - danger de vouloir l’obtenir à tout prix
"Quand on voit comment certains comprennent l’amour, comment ils le manifestent, quelles méthodes ils utilisent pour l’obtenir, on se rend compte qu’ils sont déjà en train de barboter inconsciemment dans la magie noire.
Entreprendre de séduire quelqu’un, c’est vouloir s’imposer à lui, exercer une violence sur lui, et on n’en a pas le droit, c’est interdit par le Ciel. Mais quand l’amour s’empare de certaines personnes, elles ne s’intéressent pas de savoir si celui ou celle qu’elles aiment les aiment aussi, elles veulent être aimées à tout prix et, à ce moment-là, elles sont capables de tout, même de se livrer à des pratiques d’envoûtement. Mais là, je vous préviens, ne faites jamais cela, car vous entrez en relation avec des forces diaboliques, qui, après vous avoir servi, se retourneront un jour ou l’autre contre vous."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 Pensée du mercredi 15 juin 2011  
Méditation - exercice dangereux si on n’a pas appris à maîtriser sa vie psychique
"Si vous laissez votre pensée se disperser jour et nuit dans toutes sortes de futilités, ne vous étonnez pas si, au moment de méditer, de vous lier à la lumière, vous vous heurtez à de grandes difficultés… Combien se plaignent : « Ah, que c’est difficile de se concentrer sur un sujet spirituel ! Je suis constamment envahi par des pensées et des sentiments hétéroclites qui m’entraînent ailleurs. » Et il y a même des cas dramatiques. Dans ce face-à-face avec soi-même qu’est la méditation, certaines personnes sont tellement bouleversées et prises au dépourvu par la nature des impressions et des courants qui les traversent, qu’elles s’imaginent qu’ils leur sont envoyés par d’autres, mal intentionnés, qui veulent leur nuire. Mais attribuer les troubles que l’on ressent à une cause extérieure ne résout rien.
Par la vie qu’ils mènent, les êtres créent, multiplient et amplifient en eux des pensées et des sentiments chaotiques. Dans le cours normal de l’existence, ils ne s’en rendent peut-être pas compte ; c’est au moment où, dans le silence, ils veulent enfin faire une pause pour se lier à la lumière, qu’ils se sentent envahis par toutes sortes de présences indésirables. Mais qu’ils ne se leurrent pas : c’est eux qui les ont attirées. Commencez donc par chercher en vous-même la cause de vos difficultés, et travaillez à maîtriser votre pensée : un jour vous finirez par triompher."

 

 Pensée du mardi 14 juin 2011  
Mal - apprendre à l’utiliser pour le bien
"Sur la terre le bien a besoin du mal. Oui, pour se manifester, le bien a besoin du mal, sinon il s’endort, parce que plus rien n’est là pour le stimuler. Le mal excite le bien, stimule le bien, et alors le bien agit. C’est grâce au mal que le bien est bien. Si la laideur n’existait pas, on ne saurait pas combien la beauté est belle, et de la même façon, s’il n’y avait pas le mal, on ne saurait pas ce qu’est le bien.
Vous voulez anéantir le mal ? D’accord, mais le bien aussi sera anéanti, parce que le mal est comme les racines du bien : si vous arrachez les racines d’un arbre, il meurt. Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous devons nourrir et renforcer le mal. Non, il est assez fort comme ça, il n’a pas besoin de notre aide. Mais il ne faut pas non plus essayer de l’éradiquer – d’ailleurs on n’y arrive pas. Ce qu’il faut, c’est connaître quelle attitude adopter vis-à-vis de lui afin de l’utiliser pour le bien."

 

 
Pensée du lundi 13 juin 2011  
Séraphins - parfaite manifestation de l’amour
"Les Séraphins sont les anges de la séphira Kéther, la première séphira dans l’Arbre de la Vie, l’Arbre séphirotique. Ce sont donc eux, les premiers, qui reçoivent les émanations divines. Ils sont plongés dans l’océan de la matière primordiale encore en pleine ébullition. Ils boivent à la source de la lumière, à la source de l’amour qui est leur unique nourriture, et jour et nuit ils répètent : « Saint, Saint, Saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant. » Ils se nourrissent en contemplant le Seigneur, c’est pourquoi on les représente avec des yeux sur tout le corps.
Les Séraphins sont la parfaite manifestation de l’amour, car l’amour véritable est une contemplation."

 

Pensée du dimanche 12 juin 2011  
Saint-Esprit - ne visite que celui qui lui a préparé une demeure
"Il ne suffit pas de s’abandonner à une vague impulsion mystique pour attirer la Divinité. Lorsqu’on s’abandonne, on est passif, et il n’est pas sûr alors que ce soit la Divinité que l’on reçoive, mais plutôt des esprits ténébreux qui, voyant là un ignorant sans protection et ouvert à tous les vents, se réjouissent de trouver un endroit où s’installer.
Quoi que vous vouliez entreprendre, il faut commencer par préparer les conditions. Quand vous devez verser un liquide, du lait par exemple, dans un récipient, vous veillez à ce qu’il soit propre ; et s’il est sale, vous le lavez. Et vous-même, si vous ressemblez à un récipient sale, croyez-vous que le Saint-Esprit viendra faire en vous sa demeure ? Ce qui viendra, ce sont des entités ténébreuses, impures, parce qu’elles sont attirées par la nourriture qui est là en vous sous forme de passions, d’instincts mal maîtrisés. Bien sûr, le Saint-Esprit peut venir, mais seulement le jour où vous lui aurez préparé, à force de travail, un habitacle acceptable pour lui."
 Pensée du samedi 11 juin 2011  
Service du Seigneur - exige une longue préparation
"Nous devons nous mettre au service du Seigneur, c’est-à-dire au service de tout ce qui existe en nous de plus pur, de plus noble, de plus lumineux. Mais pour être un bon serviteur, il faut se préparer, apprendre, s’exercer. Regardez seulement ce qui se passe dans la vie courante : est-ce que, sous prétexte qu’il le souhaite sincèrement, le premier venu est capable de faire un bon employé, un bon secrétaire, un bon ministre ? Non, il doit avoir d’abord étudié et développé certaines facultés et qualités. Alors, à plus forte raison quand il s’agit d’entrer au service du Seigneur.
Que fera celui qui ne s’est pas préparé ? Il croira servir le Seigneur et en réalité il restera le serviteur de ses préjugés, de ses partis pris, de ses illusions. Et c’est ce que fait le fanatique : sous prétexte de servir Dieu, il se donne pour mission de combattre ceux qu’il appelle « mécréants », « infidèles », etc. En réalité il n’est que le serviteur d’entités obscures qui cherchent à réaliser à travers lui leurs projets maléfiques."
Pensée du vendredi 10 juin 2011  
Châtiments de l’enfer - usage abusif que les religions ont fait de cette croyance

"Pendant des siècles, et particulièrement au Moyen Âge, l’Église n’a cessé d’effrayer les chrétiens avec les châtiments de l’Enfer. Elle prétendait agir là pour le salut de leur âme, mais en réalité cette méthode a aussi produit beaucoup de dégâts. On peut même dire que les âmes sont presque devenues des abris pour le Diable, car les gens pensaient tellement à lui qu’ils en ont oublié Dieu. Tous les portraits qu’on a faits du Diable ! Il a été dessiné, sculpté, peint, et dans les sermons, oralement ou par écrit, les prédicateurs se sont exagérément servis de lui. Ils l’ont utilisé de la même manière qu’on menace les enfants du gendarme, du loup ou du croquemitaine pour qu’ils se tiennent tranquilles.
Mais n’y a-t-il pas encore à notre époque des gens qui utilisent la religion de cette manière ? C’est très mauvais du point de vue pédagogique. Contrairement à ce qu’ils prétendent, ceux qui agissent ainsi n’ont pas tellement le souci du bien des âmes, ils cherchent surtout à exercer leur pouvoir sur elles. Et s’ils sont sincères, ce n’est pas tellement mieux : c’est qu’ils sont malades."   

 

 Pensée du jeudi 9 juin 2011  
Ivresse - la rechercher dans l’eau qui coule des montagnes spirituelles
"Vous avez vu des gens ivres : les zigzags de leur démarche se retrouvent dans leur humeur qui passe d’un extrême à l’autre. Ils rient puis ils pleurent ; ils ont l’air béat, puis furieux ; ils s’endorment sous la table ou cassent tout… Mais en réalité, le vin n’est pas le seul à provoquer l’ivresse, il y a des pensées et des sentiments qui ressemblent au vin : la jalousie, la colère, les désirs sensuels, etc. Ceux qui sont sous l’emprise de ces vins-là s’égarent dans les brumes et les vapeurs du monde astral, leur démarche et leur jugement sont chancelants.
Mais il existe aussi une ivresse divine : l’extase. Et cette ivresse-là, au contraire, donne la vision claire, elle illumine la conscience. Il n’est pas interdit de s’enivrer, c’est Dieu qui a mis ce besoin dans l’homme. Mais il doit rechercher l’ivresse en haut, dans la beauté, dans la lumière, en buvant l’eau pure qui jaillit au sommet des montagnes spirituelles. Buvez de cette eau et vous connaîtrez un merveilleux enivrement qui vous donnera l’équilibre, la force et la clarté."  
 Pensée du mercredi 8 juin 2011  
Pessimisme - a pour origine des ambitions déçues
"Quelle est l’origine du pessimisme chez les humains ? Bien sûr, certains prétendront que c’est leur lucidité : comment ne pas être pessimiste quand on voit comment va le monde ? Mais pas du tout, ce sont leurs désirs et leurs ambitions démesurées qu’ils n’ont pas réussi à réaliser parce qu’ils n’en étaient pas capables. Alors, déception après déception, ils ont fini par avoir sur l’existence un regard désabusé.
On voit souvent se manifester le pessimisme chez les vieilles nations. Elles se sont construites sur de grands projets qu’elles croyaient pouvoir facilement mener à bien. Certains succès leur avaient fait croire qu’elles allaient non seulement dominer les pays voisins, mais aussi étendre leur influence sur des contrées lointaines. Et voilà l’erreur ! On veut avaler le monde entier, mais il faudrait d’abord se demander si on sera capable de le digérer ; et même si on commence par remporter quelques succès, peu à peu arrivent les difficultés, les impasses, les défaites, les pertes, les dettes à payer. Comment voir alors l’avenir sous un jour favorable ?..."  

 

 Pensée du mardi 7 juin 2011  
Aider les humains - en se concentrant sur leurs qualités plus que sur leurs défauts
"Beaucoup de gens s’imaginent que pour vouloir consacrer sa vie à aider les humains, il faut être naïf, utopiste et ne pas voir leurs défauts. Pas du tout, et je peux même vous dire qu’un sage, un Maître spirituel voit mieux que n’importe qui combien ils peuvent être faibles, égoïstes, hypocrites, infidèles, etc. Mais il ne s’arrête pas là, parce qu’il sait aussi qu’on ne peut pas aider les êtres en ayant les yeux fixés sur leurs défauts et leurs vices. Avec cette attitude, on les aggrave même.
Un Maître spirituel sait que les hommes et les femmes sont fils et filles de Dieu ; il s’arrête sur cette pensée, il aborde tous les êtres avec cette pensée. Il fait là un travail créateur, car il aide tous ceux qu’il rencontre à développer les qualités qu’ils ont aussi. Et lui-même, dans cette attitude, puise la force, la joie. Alors, et vous, pourquoi ne feriez-vous pas de même ? La meilleure façon d’agir avec les autres, c’est de chercher à découvrir leurs qualités, leurs vertus, leurs richesses, et se concentrer sur elles pour les aider à les développer." 
Pensée du lundi 6 juin 2011  
Intellect - insuffisant pour connaître les lois de monde supérieur
"Combien de gens s’imaginent qu’ils vont réussir en se fiant uniquement aux calculs de leur intellect ! Eh bien, non, l’intellect est limité. Ce n’est pas lui qui possède la véritable compréhension des choses, et ceux qui comptent sur lui pour résoudre tous leurs problèmes s’exposent à commettre de graves erreurs. Leurs agissements, inspirés seulement par l’intérêt, l’égoïsme, la volonté de s’imposer aux autres, ne tiennent pas compte des desseins de l’Intelligence cosmique. Alors, sans le savoir, ils remuent les couches obscures de l’atmosphère psychique provoquant des puissances redoutables, et ces puissances se déchaînent ensuite contre eux.
L’Intelligence cosmique a construit l’être humain de telle sorte qu’il ne peut s’épanouir qu’en respectant les lois d’un monde supérieur d’où il reçoit la lumière et la force. Et ces lois du monde supérieur, ce n’est pas l’intellect qui lui permettra de les connaître, mais l’âme et l’esprit." 

 

Pensée du dimanche 5 juin 2011  
Diplômes humains - et diplômes divins
"L’honnêteté, la bonté, la générosité, la patience, la paix, l’harmonie… Voilà les valeurs qui seront les plus estimées dans l’avenir. Celui qui ne saura pas manifester ces vertus sera considéré comme inutile et même nuisible. On donnera des diplômes à ceux qui, par leur comportement, travaillent pour la fraternité entre tous les hommes, tandis que ceux qui se contentent de devenir des encyclopédies ne seront pas admis. Car pour amener le Royaume de Dieu sur la terre, c’est de caractères forts qu’on a besoin, non de bureaux de renseignements.
Les véritables diplômes sont donnés par la nature elle-même et par elle seule. Si, rien qu’en posant votre main sur l’épaule d’une personne qui est troublée, angoissée, vous parvenez à l’apaiser, c’est la preuve que vous avez reçu le diplôme ; le Ciel vous l’a donné. Car les vrais diplômes ne sont pas des papiers ; ils sont imprimés sur votre visage, sur votre corps, dans tout votre être. Si vous ne portez pas sur vous un diplôme vivant, fait d’émanations puissantes et lumineuses, vous aurez beau avoir tous les diplômes de la terre, aux yeux de la nature vous ne serez rien."

 

Pensée du samedi 4 juin 2011  
Travail de la création - c’est pour y participer que nous sommes venus sur la terre
"Le soir, au moment de vous endormir, abandonnez-vous entre les mains du Seigneur et dites : « Mon Dieu, je veux faire ta volonté. Dispose de moi. » Et le lendemain vérifiez si, dans vos pensées, vos sentiments et vos actes, c’est bien la volonté de Dieu et non celle de votre nature inférieure que vous êtes en train de faire. Car il ne suffit pas de tout donner à Dieu le soir en paroles, et de vous laisser aller à tous vos caprices le lendemain.
Nous sommes venus sur la terre pour participer au travail de la création. Jésus disait : « Mon Père travaille et moi aussi je travaille. » Ce travail avec Dieu, pour Dieu, est le dernier mot de l’Initiation. Tout ce que nous donnons à Dieu, nous le haussons au niveau où Il se trouve Lui-même. Alors, Dieu répète notre geste, Il le réfléchit comme un miroir réfléchit un rayon de lumière : nous Lui avons tout donné, Il nous donne tout." 

  

 

 Pensée du vendredi 3 juin 2011

 
 
Dangers - possibilités d’y échapper en passant d’un plan à l’autre
  "Les poissons, les insectes et tous les animaux qui sont poursuivis s’enfuient et savent où se cacher : dans un trou sous terre, dans un creux de rocher, dans un buisson, derrière une écorce, sous une feuille… Les oiseaux, eux, s’échappent en s’envolant. Quant aux humains, selon les dangers qui les menacent, ils essaient de se réfugier dans une cave, sur un toit, dans un arbre, sur l’eau… Mais les humains ne courent pas seulement des dangers physiques ; dans le plan psychique aussi ils sont menacés, et donc là aussi ils doivent savoir se mettre à l’abri.
Lorsque nous sommes poursuivis par des entités malfaisantes du plan astral, nous devons immédiatement chercher refuge sur un autre plan. Les esprits n’ont pas accès à tous les plans, ils sont créés pour vivre et agir dans une région déterminée dont ils n’ont pas la possibilité de franchir les frontières. Les entités du plan astral ne peuvent donc pas nous poursuivre partout ; si nous sommes capables de nous élever jusqu’au plan mental, et au-delà encore jusqu’aux plans causal, bouddhique, atmique, nous sommes sauvés. C’est cette capacité de passer d’un plan à l’autre qui donne à l’être humain le pouvoir de se libérer."
 

  Pensée du jeudi 2 juin 2011

 
Pouce - ses relations avec la vitalité et la volonté
"Le pouce est, parmi les doigts de la main, celui qui est plus particulièrement lié à la vitalité, à la volonté. C’est pourquoi on a souvent observé que lorsque l’homme commence à perdre l’une et l’autre, il bouge de moins en moins son pouce.
Vous n’avez peut-être pas l’habitude d’être attentif à votre pouce, et pourtant vous devriez. Pour entretenir votre volonté afin qu’elle soit toujours éveillée et agissante, habituez-vous à garder le pouce à l’extérieur. Ne serrez jamais le poing en le plaçant à l’intérieur. Quelqu’un qui tient son pouce de cette façon sera bientôt malade, ou bien ses affaires péricliteront à cause de sa volonté chancelante. Cette position du pouce, c’est le serpent qui cache sa tête parce qu’il sommeille. Au contraire, celui qui tient bien son pouce à l’extérieur, opposé aux autres doigts, montre qu’il réunit toutes les forces en un seul faisceau et s’oppose ainsi à leur dispersion."

  

 Pensée du mercredi 1 juin 2011  
Intelligence - existe partout dans l’univers

"Quelle compréhension les humains ont-ils de la nature et comment la ressentent-ils ? Pour eux, la terre, le soleil, les étoiles ne sont pas vraiment vivants ni à plus forte raison intelligents ; eux seuls dans l’univers possèdent l’intelligence. Mais comment se fait-il qu’une intelligence, si elle n’existait nulle part ailleurs, se soit faufilée dans leur cerveau ? Ou alors, admettons que ce soit l’être humain qui ait fabriqué son intelligence, on a envie de lui poser la question : « Mais alors, pourquoi es-tu tellement bébête et limité ? Puisque tu es l’unique source de l’intelligence, pourquoi ne t’en es-tu pas donné un peu plus, et de meilleure qualité ? »
En réalité, cette intelligence qui se manifeste partiellement dans le cerveau humain existe partout dans l’univers. Et ce sont les humains eux-mêmes qui, dans leur ignorance, sont en train de mettre des bornes à leur compréhension en mortifiant tout ce qui existe autour d’eux." 

 

Voir les commentaires

commentaires

heritier banza 25/07/2011 09:18



How nice to be always keyed up by such deep spiritual knowldge


I heard about  O.M.A,but now my dream has become true and that,thanks to Roseline


pozdrav i privet my dear sister


congo DRC/lubumbashi


i love it and wish it to go always on


niceday and ot sat sam



Roselyne 16/08/2011 13:40



Merci pour votre gentil commentaire.


Très bonne semaine. Amour et Lumière



aline roux 27/06/2011 21:29



Merci de bien vouloir m'ajouter à votre liste de diffusion



Roselyne 28/06/2011 13:04



Bonjour,


En réponse à votre message, c'est à vous de rentrer votre mail. aller sur Michaël Aïvanhof (par exemple) et inscrivez vous sur la Newletter, je ne sais pourquoi sur la page d'accueil cela
n'apparaît pas !!!


Merci pour votre com Aline, et j'espès que cela va marcher, je n'ai pas trop le temps, mais il faudra que je vérifie le pourquoi de cet état de chose.


Très bonne fin de journée Coerurdialement Roselyne



bellane over-blog.fr 26/06/2011 08:23



très bon dimanche*






bellane over-blog.fr 24/06/2011 10:22



une très bonne journée



Roselyne 24/06/2011 10:46



A toi aussi, très bonne journée et bon Week End



bellane over-blog.fr 15/06/2011 07:31



belle pensée*






Roselyne 15/06/2011 09:13



Merci pour ta jolie fleur et ton com.


Très belle journée à toi Coeurdialement Roselyne



MOURAD 05/06/2011 11:57



QUE DIEU VOUS BENISSE



Roselyne 06/06/2011 19:09



Merci pour votre message. Je ne suis qu'une personne qui partage ce qu'elle aime.


Bonne fin de journée.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog