Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-05-31T12:00:00+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - mai 2011

Publié par Roselyne

 

 

 

 

  

  

Pensée du mardi 31 mai 2011  
« Je suis la lumière du monde » - commentaire
"« Je suis la lumière du monde », disait Jésus. La lumière du monde, c’est le soleil. Mais le Christ est infiniment plus que le soleil. Au-delà de la lumière visible du soleil physique, il existe une autre lumière qui est la véritable lumière du soleil, l’esprit du soleil. C’est de cette lumière que parlait Jésus et à laquelle il s’identifiait. Et de même que la lumière matérielle nous permet de voir les objets du plan physique avec nos yeux physiques, la lumière intérieure, la lumière du Christ, nous donne accès à la vision du monde divin.
Nous devons chercher à nous rapprocher de cette lumière, à apprendre ce qu’elle est, comment vivre avec elle, en elle, travailler chaque jour à en saisir d’infimes particules et les condenser en nous… Jusqu’au moment où nous serons capables de les projeter comme des rayons sur les êtres et les objets du monde invisible, qui nous apparaîtront alors dans leur réalité sublime."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 Pensée du lundi 30 mai 2011  
Vérité - avant de la dire, consulter la sagesse et l’amour
"Combien de gens se vantent de dire la vérité alors que souvent ils feraient mieux de se taire ! Voici, par exemple, un homme qui confie à un ami les doutes que lui inspire l’attitude de sa femme : ne lui est-elle pas infidèle ? Et l’ami, qui sait ce qu’il en est, croit de son devoir de dire la vérité : il lui confirme qu’en effet sa femme le trompe. Résultat : le mari, malade de jalousie, va surprendre sa femme et son amant, les tue d’une balle de revolver, puis, désespéré, se fait sauter la cervelle. Vous trouverez que c’est une façon un peu simpliste de présenter les choses, mais pas tellement. Regardez tout le mal que font les humains sous prétexte de dire la vérité !
La vérité est une excellente chose, mais à condition que l’on consulte d’abord la sagesse pour savoir comment, quand et à qui on peut la dire. Sinon, rien n’est plus catastrophique que la vérité lorsque la sagesse n’est pas là pour doser, pour orienter, et l’amour aussi, bien sûr. Car les trois se tiennent et doivent toujours marcher ensemble : l’amour, la sagesse et la vérité."
Pensée du dimanche 29 mai 2011  
Orchestre - nous apprend comment nous harmoniser malgré nos différences
"Chacun de nous est une entité individuelle qui a sa vie propre. Mais nous ne sommes pas seuls, nous faisons partie d’un ensemble, et la question qui se pose à nous est de savoir comment nous pouvons concilier les exigences de la vie individuelle et celles de la vie collective.
Chaque individu est particulier, c’est l’Intelligence cosmique qui a créé cette diversité des créatures et on ne doit pas essayer de les niveler, de les uniformiser. Chacun a le droit de se manifester avec ses différences, son originalité, mais à condition de s’harmoniser avec l’ensemble, comme dans un orchestre. Pour la forme, la matière, la sonorité, que de différences entre le violon, le violoncelle, le piano, le hautbois, la flûte, la harpe, la trompette, les cymbales, la grosse caisse ! Mais de cette diversité naît une harmonie parfaite."

 

 Pensée du samedi 28 mai 2011

 

Esprits familiaux - expliquent en partie la complexité de l’être humain"  

Vous êtes habités par des pensées, des sentiments, des désirs… certaines personnes

ou certaines choses vous attirent, tandis que d’autres vous repoussent… Vous croyez que c’est toujours vous qui vous exprimez ou agissez librement ? Non, même si vous avez quelques difficultés à l’admettre, en réalité ces pensées, ces sentiments,

ces comportements sont souvent les manifestations de parents morts qui viennent momentanément élire domicile en vous.

Ce sont eux qui à travers vous réagissent, réclament, protestent. La Science initiatique les appellent les esprits familiaux.

Pourquoi est-il si difficile parfois d’expliquer le comportement de certaines personnes ?

Parce qu’on ne tient pas suffisamment compte du fait qu’un être humain est la somme de toutes les créatures qu’il porte en lui et dont il ignore le plus souvent qui elles sont et ce

qu’elles veulent réaliser à travers lui."

  

Pensée du vendredi 27 mai 2011  

La prière est la possibilité donnée à l’homme d’avoir accès à une autre dimension, à un autre ordre des choses. Évidemment, à l’extérieur rien n’est changé pour lui : s’il fait froid, il grelotte ; et s’il est malade, il est possible qu’il le reste. C’est dans son cœur, dans son âme que la prière produit de grandes transformations. Un homme va mourir… même s’il est seul, abandonné, dans la misère, l’élan de son âme vers Dieu le projette dans un monde de paix, de lumière, de joie. Alors que, dans les mêmes conditions, celui qui ne prie pas, qui ne sait pas prier, nourrira dans son cœur des sentiments de révolte, de haine, et ces sentiments créent de mauvaises conditions pour son existence dans l’au-delà ainsi que pour sa prochaine incarnation. Si la religion essaie de convaincre les mourants de rétablir le contact avec Dieu, de se confier à Lui, c’est que même s’ils ont été de grands pécheurs, la prière sincère qu’ils font à la dernière minute leur permet d’entrer dans un autre état de conscience qui leur ouvre la voie du salut." Sans la vigilance, aucune acquisition spirituelle durable n’est possible. La vigilance dans la pensée, dans le sentiment et dans la volonté représente cette frontière qui permet de tenir les indésirables à distance. C’est pourquoi la vigilance est nécessaire non seulement avant, mais pendant chaque action."

 

Pensée du jeudi 26 mai 2011 

 

 "Si je vous rencontre là, maintenant, et que je vous demande : « À quoi pensez-vous ? » êtes-vous sûr de pouvoir répondre ? Non…

Eh bien, c’est ainsi que vous laissez n’importe qui et n’importe quoi pénétrer en vous : des courants obscurs, des influences nocives. Comme aux frontières où les douaniers se seraient endormis. Alors réveillez-les, sinon votre territoire va être envahi par des malfaiteurs, des produits illicites ou dangereux… Sans la vigilance, aucune acquisition spirituelle durable n’est possible. La vigilance dans la pensée, dans le sentiment et dans la volonté représente cette frontière qui permet de tenir les indésirables à distance. C’est pourquoi la vigilance est nécessaire non seulement avant, mais pendant chaque action."

 

Pensée du mercredi 25 mai 2011 

 

Pour nous guider dans notre travail spirituel et nous indiquer le chemin à suivre, nous avons besoin d’une méthode. Pour moi, la meilleure méthode qui existe est l’étude de l’Arbre séphirotique.  Beaucoup de saints, de mystiques ont marché sur le chemin de la lumière sans connaître l’Arbre séphirotique, c’est vrai, mais le connaître donne une vue plus claire du travail à réaliser. C’est pourquoi j’insiste pour que vous appreniez à en approfondir tous les aspects. Avec Malhouth, vous concrétisez les choses. Avec Iésod, vous les purifiez. Avec Hod, vous les comprenez et les exprimez. Avec Netsah, vous leur insufflez la grâce. Avec Tiphéreth, vous les illuminez. Avec Guébourah, vous luttez pour les défendre. Avec Hessed, vous les soumettez à l’ordre divin. Avec Binah, vous leur donnez la stabilité. Avec Hohmah, vous les faites entrer dans l’harmonie universelle. Enfin, avec Kéther, vous posez sur elles le sceau de l’éternité."

Pensée du mardi 24 mai 2011  
Religion
- n’est plus nécessaire quand règne l’amour
"Dans le livre de Jérémie Dieu dit : « Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, je l’écrirai dans leur cœur… Tous me connaîtront ». Cette loi que Dieu mettra dans le cœur des hommes est la loi d’amour. À ce moment-là, personne n’aura plus besoin qu’on vienne lui prêcher la religion ou la morale : tous sauront intérieurement ce qu’ils doivent faire, comment travailler, comment servir, comment aimer.
Tant que les humains ne sauront pas vivre dans l’amour, il y aura des religions avec leurs préceptes et leurs lois, mais elles ne suffiront pas pour les amener vers Dieu. Quand l’amour viendra, les humains n’auront plus besoin de religion, ou plutôt, dans la mesure où ils seront parvenus à l’intérioriser, la religion se manifestera à travers eux sous forme de bonté, de rayonnement, de sacrifice, de douceur et de lumière. C’est parce que l’amour a quitté l’humanité qu’on a dû instaurer la religion pour y suppléer. Mais que revienne l’amour, et la religion s’effacera, parce qu’elle sera entrée à nouveau dans le cœur de l’homme."

 

Pensée du lundi 23 mai 2011
 
Initié - comme le soleil et comme le Christ, il projette la lumière
"L’Initié travaille longtemps à faire de son corps l’habitacle de la lumière. Et alors, comme le soleil qui projette ses rayons dans l’espace, par ses vibrations, ses émanations, ses regards, ses paroles, ses gestes, il projette la lumière autour de lui. Sans même qu’il le veuille ou qu’il en soit conscient, ce rayonnement naturel, spontané, qui est celui de son être profond, embrasse toutes les créatures ; bonnes ou mauvaises, elles le reçoivent autant qu’il est en leur pouvoir.
Dans leurs tableaux, certains peintres ont représenté le Christ entouré de rayons, ce qui signifie que par sa conscience, il est présent et il agit dans toutes les régions de l’univers. Le Christ, principe cosmique, projette sa lumière partout et totalement. Il ne laisse aucune place à l’obscurité."

 

Pensée du dimanche 22 mai 2011  
Remercier - habitude qui agit bénéfiquement sur notre matière psychique

"La reconnaissance, la gratitude sont des puissances qui désintoxiquent l’organisme, neutralisent les poisons, renouvellent les matériaux. Alors, apprenez à remercier. Chaque jour, plusieurs fois par jour, répétez : « Merci, merci, merci, merci, merci… »
Pourquoi les humains sont-ils tellement ingrats ? Ingrats envers le Créateur, ingrats envers toute la nature, ingrats les uns envers les autres… Ils ne retiennent de leur existence quotidienne que ce qui leur a manqué ou déplu, alors ils ne voient pas qu’il y ait tellement de quoi remercier. Et pourtant si, il y a immensément de quoi remercier. Le disciple qui veut avancer sur le chemin de l’évolution doit apprendre la reconnaissance, car c’est grâce à elle qu’il obtiendra un jour la clé de la transformation de la matière. Tâchez de bien comprendre cela : si vous savez remercier, la nature des éléments qui entrent dans la composition de votre matière sera différente, plus sensible, plus subtile, plus résistante, et vous sentirez que vos organes psychiques et même physiques font un meilleur travail."   

Pensée du samedi 21 mai 2011  
Sentiment et geste - relation entre eux
"Un lien existe évidemment entre la pensée et l’action : celui qui a une idée souhaite la réaliser. Mais c’est entre le sentiment et l’action que le lien est le plus fort. Pourquoi, quand vous éprouvez de l’amour ou de la colère, ce sentiment se fraie-t-il immédiatement le chemin jusque dans le plan physique ? Que vous le vouliez ou non, vous faites les gestes qui lui correspondent. Aimez quelqu’un, et vous êtes instinctivement poussé à lui sourire, à le caresser, à l’embrasser. Soyez irrité contre lui, et vous devez faire des efforts pour ne pas le foudroyer du regard ou lui donner quelques coups.
Chaque sentiment se manifeste à travers des gestes déterminés. Et l’inverse est également vrai : ayez l’air d’être émerveillé et vous finirez par l’être vraiment ; faites semblant d’être dégoûté et vous le serez aussi. De même que les sentiments entraînent nécessairement certains gestes, de même les gestes entraînent des sentiments correspondants. Voilà des lois dont il faut être conscient pour en tirer parti dans la vie quotidienne."
Pensée du vendredi 20 mai 2011  
Atmosphère - empoisonnée par les histoires scabreuses qui se colportent
"Beaucoup de gens qui se rencontrent n’ont rien à se dire. Mais il suffit que le nom de telle ou telle personne soit prononcé pour qu’immédiatement ils trouvent là un sujet inépuisable de commentaires, et ces commentaires sont rarement inspirés par l’indulgence ou la compréhension. Au bout d’un moment ils se quittent, mais c’est pour recommencer plus loin. « Un tel, vous ne savez pas ce qu’il a fait ? » Et alors voilà la même histoire racontée avec quelques détails supplémentaires, car les humains ont naturellement tendance à l’amplification.
Le monde entier est ainsi rempli d’amplificateurs, surtout quand il s’agit de colporter des histoires scabreuses. Ces histoires, ils les préparent en y ajoutant un peu d’une sauce tout à fait spéciale qui rend le plat de plus en plus indigeste. Mais plus ce plat est indigeste, plus il y a d’amateurs pour s’en régaler. Voilà comment les humains empoisonnent leur atmosphère. Et le plus extraordinaire, c’est que souvent c’est cela qu’ils appellent « informations »."
 Pensée du jeudi 19 mai 2011  
Servir Dieu - dès sa jeunesse
"Après avoir gaspillé la plus grande partie de leurs facultés et de leurs énergies dans les plaisirs et les distractions, il arrive que des hommes et des femmes décident de fonder un foyer. Ils n’ont plus rien à apporter à une famille, mais ça ne fait rien, ils se marient et ils ont des enfants qui ont là de drôles de parents. Eh bien, c’est à peu près ce qui se passe avec certaines personnes qui se décident un jour à servir Dieu. Pendant des années elles se sont amusées, elles ont goûté sans mesure à tous les plaisirs de la vie, et lorsqu’elles n’ont plus d’énergies pour continuer à mener cette existence, elles décident que c’est le moment de se mettre au service du Seigneur. Mais que peut faire le Seigneur avec une armée d’invalides, d’éclopés et de gâteux ?
Il ne faut pas attendre d’être vieux, usé, incapable, pour servir le Seigneur. C’est quand on est jeune, beau, rempli de forces, qu’on doit avoir une discipline, un idéal et consacrer sa vie au Ciel. Le Ciel se penche alors sur des êtres pareils pour déposer en eux sa sagesse et son amour. Il ne les abandonne pas et il leur donne les possibilités de réaliser leur idéal divin."
 Pensée du mercredi 18 mai 2011  
Désintéressement - un degré supérieur de l’intérêt

"Le désintéressement n’est pas la vertu la plus répandue chez les humains. Même quand ils donnent quelque chose ou qu’ils tiennent des discours généreux, il y a presque toujours un calcul derrière. En réalité, bien sûr, aucun geste, aucun sentiment, aucune pensée ne peut être absolument désintéressé. Même l’amour envers Dieu est intéressé. Celui qui aime le Seigneur sait qu’il gagne la lumière, la liberté, la vie éternelle ; il y a donc un intérêt dans cet amour. Mais en changeant d’objet, cet intérêt a changé de plan, car la lumière, la liberté, la vie éternelle sont des acquisitions divines.
C’est donc dans cette direction que nous devons aller : vaincre l’intérêt inférieur qui ne tend qu’à satisfaire les instincts et les convoitises, pour trouver un intérêt supérieur : le besoin de grandir, de nous ennoblir, de nous diviniser. Mais, là encore, il y a un intérêt ; quoi que nous fassions, nous agissons par intérêt." 

 

Pensée du mardi 17 mai 2011  
« Mon Père et moi nous sommes un » - commentaire
"Jésus disait : « Celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais », et par son enseignement, par son exemple, c’est à tous les hommes qu’il a ouvert le chemin, pour qu’ils deviennent comme lui, qu’ils agissent comme lui et qu’ils puissent dire aussi un jour comme lui : « Mon Père et moi nous sommes un. »
Si, en lisant les Évangiles, vous n’avez pas conscience de ce qui vous unit à Jésus, de ce que vous avez de commun avec lui, d’identique à lui, c’est que vous avez laissé toutes sortes d’éléments obscurs recouvrir votre nature divine, alors, évidemment, vous ne pouvez plus la reconnaître. Mais si vous travaillez avec l’amour et la sagesse pour purifier vos pensées, vos sentiments et vos actes, vous sentirez peu à peu votre nature divine s’éveiller. Oui, vous devez arriver à cet état de conscience où vous sentez que vous n’êtes plus séparé du Seigneur, que vous êtes un avec Lui."

 

 Pensée du lundi 16 mai 2011  
Pensées - des enfants que nous laissons partir dans le monde
"L’intellect entre évidemment pour une grande part dans la formation de la pensée, mais le cœur ne doit pas en être exclu. La pensée est l’enfant de l’intellect, mais elle doit être aussi l’enfant du cœur et recevoir de lui la bienveillance, la générosité. Un tel enfant apportera partout de bonnes choses.
Les humains ne savent pas à quel point ils sont prolifiques ! Ils donnent sans cesse naissance à des pensées qu’ils laissent partir dans l’espace sans se demander si elles seront utiles ou nuisibles, capables de les libérer et de libérer les autres, ou le contraire… À leur insu, ils préparent le moment où tous les êtres que ces pensées auront touchés viendront les remercier, ou alors leur réclamer de payer les dégâts qu’elles auront produits. Oui, et je vous parle sérieusement : chaque pensée qui sort de vous est imprégnée de votre magnétisme, de votre fluide, de votre parfum, et fatalement elle vous revient un jour. Alors, ce sont des regrets et des souffrances, ou bien des réjouissances et des festins."
 Pensée du dimanche 15 mai 2011  
Féeries - de notre monde intérieur
"L’attention entretient l’amour, elle entretient la vie. Alors, prêtez attention aux arbres, aux fleurs que vous rencontrez sur votre route, aux gouttes de rosée, aux papillons, aux oiseaux.
Vous pouvez comprendre aussi ce conseil intérieurement. Car en vous aussi il y a des papillons qui voltigent de fleur en fleur et des oiseaux qui chantent. Parfois, en ouvrant votre fenêtre le matin, vous vous sentez habité par des présences invisibles, pareilles à celles qui peuplent les contes de fées, et c’est comme si les gouttes de rosée brillaient sur les fleurs et les feuilles de votre âme. Portez attention à cette sensation, ne la laissez pas s’évanouir sans essayer de la retenir au moins un moment."

 

Pensée du samedi 14 mai 2011  
Anarchie intérieure - illusion d’être son propre maître
"Quelqu’un dit : « Je suis mon seul maître, personne n’a le droit de me dicter ses volontés. » Le pauvre, est-ce bien lui qui gouverne ?... Quand je dis « lui », je sous-entends son Moi divin. Eh bien, ce n’est pas sûr, d’autres ont pris sa place, des forces chaotiques, ténébreuses, des passions qu’il laisse se déchaîner en lui. Pendant ce temps, lui, son vrai moi est là comme un prisonnier enfermé quelque part dans un petit cachot, on le nourrit de quelques croûtons de pain et d’un peu d’eau, et il souffre, il est malheureux.
Combien de gens croient être libres et puissants ! Et peut-être arrivent-ils au moins pour un moment à s’imposer à leur entourage ou même à un pays entier ; mais leur liberté et leur pouvoir ne sont qu’apparents. En eux, c’est l’anarchie, et cette anarchie intérieure est bien plus grave et dangereuse que l’anarchie politique ou sociale. C’est elle qui remplit les prisons, les cliniques et les asiles psychiatriques. Jusqu’à quand ? Jusqu’à ce que les humains conscients, vigilants, arrivent à rétablir en eux-mêmes l’autorité du principe divin."

 

 Pensée du vendredi 13 mai 2011  
Visage - inutilité de se fabriquer des expressions artificielles
"Quand ils doivent paraître en public, les responsables de toutes sortes, hommes politiques, chefs d’entreprises, s’efforcent de montrer un visage ouvert, détendu et même souriant. Ils savent qu’il faut faire croire que tout va bien, la vie est belle ! Mais souvent il y a dans cette attitude quelque chose d’artificiel qui ne rassure pas grand monde ; bien au contraire, le public sent que ce sont des comédies et il a même l’impression qu’on se moque de lui.
Par l’expression de son visage, par son regard, par son sourire, chacun de nous transmet la vie. Mais cette vie doit venir de l’intérieur, on ne peut pas la fabriquer. Rien ne remplace le travail spirituel, le travail sur soi-même pour créer cette vie qui rassure, apaise, encourage les êtres. Alors, tout se fait naturellement. Comment la lumière intérieure ne trouverait-elle pas la meilleure façon de s’exprimer ?"

 

Pensée du jeudi 12 mai 2011  
Servir le Seigneur - seule demande à Lui adresser

"Pourquoi les humains s’adressent-ils la plupart du temps au Seigneur ? Pour qu’Il arrange leurs affaires, qu’Il satisfasse leurs désirs. Jusqu’à quand vont-ils encore se conduire comme des enfants exigeants, capricieux ? Quand comprendront-ils qu’ils doivent au contraire Lui demander d’accomplir sa volonté, de Le servir, de participer à son travail ?
Peut-être que le Seigneur aussi a besoin de têtes et de bras… Alors, voilà désormais les prières que vous devez Lui adresser : « Seigneur, Tu m’as déjà tout donné et largement, je ne Te demande rien, je Te prie seulement de me prendre à ton service, de me faire participer à ton travail. » Quelle joie, à ce moment-là, vous allez donner au Seigneur et à ses anges ! Au milieu de ces multitudes qui demandent que le Ciel entier se mobilise pour satisfaire leurs besoins égoïstes, ils apercevront les signaux lumineux que vous leur lancez et ils diront : « Enfin, voici un être qui a compris, recevons-le parmi nous. »"

 

 

Pensée du mercredi 11 mai 2011  
Cheval - symbole de notre nature inférieure
"Du point de vue initiatique, le cheval est un symbole de notre nature inférieure, notre personnalité, qui s’exprime à travers le corps physique, le corps astral et le corps mental. Le travail du disciple consiste d’abord à exercer un contrôle sur son cheval – ou plus exactement sur ses trois chevaux. Pour cela il doit savoir comment bien tenir les rênes en main. Que sont ces rênes ? Les liens fluidiques que le cavalier établit entre ses trois chevaux et lui-même pour pouvoir les maîtriser et les conduire dans la bonne direction.
Pour que ces trois chevaux obéissent et marchent ensemble en harmonie, il faut aussi les nourrir convenablement avec des aliments appropriés. Le cheval physique, le corps, a besoin d’une nourriture saine, fraîche, ainsi que d’exercices pour devenir résistant. Le cheval astral, le cœur, a besoin de pureté, d’amour et de douceur. Quant au cheval mental, l’intellect, il faut le nourrir uniquement de sagesse et de lumière."

 

 Pensée du mardi 10 mai 2011  
« Rendez à César ce qui est à César » - commentaire
"Les pharisiens et les sadducéens, qui voulaient trouver un prétexte pour faire condamner Jésus, lui posèrent cette question : « Est-ce qu’il faut payer l’impôt à César ? » Jésus se fit alors donner une pièce de monnaie et demanda : « De qui est cette image ? – De César. – Alors, rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »
Depuis deux mille ans qu’ils citent cette phrase, les chrétiens n’ont jamais trouvé combien ils doivent donner à César, et combien au Seigneur. Pour moi, c’est simple, j’allume un feu de bois, il brûle et je dis : « Que voyons-nous ? Tout d’abord une quantité de flammes… puis des gaz, en quantité moindre… puis de la vapeur d’eau, encore moins… Puis, peu à peu, tout cela disparaît et il ne reste plus qu’une poignée de cendres. Eh bien, c’est cela qui revient à César, la matière, la terre qui reste, car l’empire de César ne s’étend que sur la matière. » Les flammes, les gaz, les vapeurs qui s’élèvent, appartiennent au Ciel. Alors, voilà : il faut consacrer les trois quarts de ses possessions, de ses activités, de ses pensées et de ses sentiments au Seigneur, et un quart à César. C’est clair."
Pensée du lundi 9 mai 2011  
Patience de Dieu - expression de son amour
"La patience est la plus grande manifestation de l’amour. En bulgare, patience se dit « tarpénié » et le mot « delgotarpénié » désigne la patience de Dieu. Dieu est appelé « delgotarpelniv » qu’on peut traduire par le français « longanime » (« deleg » signifie long). « Longanimité » n’est pas un mot que vous entendrez souvent prononcer, mais c’est le plus approprié pour désigner cette infinie patience de Dieu.
Penchons-nous donc un instant sur cette merveilleuse patience. Depuis des millions et des millions d’années, Dieu attend que les pierres deviennent des hommes, et rien ne peut troubler sa paix. Il supporte tout, Il ne bouge même pas quand Il voit tant de créatures malfaisantes commettre des crimes et saccager le monde qu’Il a créé. Cette patience est certainement la chose la plus troublante, la plus incompréhensible qui soit. Pour la comprendre, il ne reste qu’une voie : s’efforcer de s’en approcher par tous les moyens, car aucune définition, même la plus savante, ne peut nous amener à la comprendre. Cette longanimité de Dieu est l’expression de son amour."

 

 Pensée du dimanche 8 mai 2011  
Parole - sa puissance créatrice

"Il y aurait beaucoup à dire sur les pouvoirs de la parole : comment elle crée des formes, comment elle agit sur les organes psychiques et physiques non seulement de ceux qu’elle mentionne, mais aussi de ceux qui la prononcent et de ceux qui l’entendent. Savoir être juste, mesuré, précis dans ses paroles est une des plus grandes qualités qui existent.
Comme on écrit avec une plume, on écrit avec la langue. Chaque parole est déjà une lettre que l’on adresse non seulement aux êtres humains, mais à toutes les entités qui peuplent la nature. Quelles que soient les créatures, il faut s’efforcer de leur parler avec une langue en or. Oui, car la langue des humains peut être de diverses matières : plomb, cuivre, fer, étain, argent, or. Une langue en or éclaire et apaise les âmes." 

 

Pensée du samedi 7 mai 2011  
Dettes - que nous contractons en ne sachant pas être désintéressé
"Quand je parle de pureté, c’est avant tout sur la pureté des pensées et des sentiments que je veux insister. Pour purifier vos pensées et vos sentiments, vous devez éviter tout calcul égoïste et, aussi souvent que vous le pouvez, faire preuve de désintéressement, de générosité.
Chaque fois que vous cherchez à tirer des avantages personnels d’une situation, vous vous obscurcissez et vous contractez des dettes qui vous alourdissent. Aucune justice humaine ne viendra, bien sûr, vous demander des comptes, parce que la justice humaine ne s’occupe pas des pensées et des sentiments, mais la Justice divine, elle, vous enverra ses huissiers et vous devrez payer vos dettes. « Comment ? direz-vous, payer des dettes ? – Oui, et ces dettes se paient dans le plan psychique par des privations, par des souffrances. Les états de pesanteur, d’obscurité intérieures que vous ressentez parfois sont le résultat de dettes que vous avez contractées. – Mais alors, comment les payer ? – Par votre bonté, votre générosité, votre abnégation. Mais surtout, efforcez-vous de ne pas en contracter d’autres. »"
Pensée du vendredi 6 mai 2011  
Union - avec le Principe divin à laquelle tout être aspire
"Les hommes et les femmes se cherchent : instinctivement, ils sentent qu’aussi longtemps qu’ils n’auront pas trouvé un être auquel s’unir, il leur manquera quelque chose. Mais pour l’être humain, la véritable union ne peut se faire qu’intérieurement avec le principe divin que chacun porte en lui. Lorsque le contact se produit, l’étincelle jaillit et, d’un seul coup, il sent tout son être vibrer à l’unisson avec l’immensité et se fondre en elle.
Travaillez pour parvenir à faire au moins une fois dans votre vie l’expérience d’une telle fusion, ce sera comme une goutte de lumière qui continuera à vivre en vous. Et vous devrez continuer à maintenir cette union jusqu’à la perfection de tout le savoir, de tous les pouvoirs. C’est là que commence le vrai travail : vous êtes passé sur l’autre rive, vous êtes sur le chemin de la perfection, mais il y a encore toute une distance à parcourir avant d’arriver au but. Vous avez saisi une goutte de lumière, et grâce à cette goutte vous pouvez déjà boire, vous réjouir. Mais vous n’êtes pas encore plongé dans l’océan. Alors, vous devez continuer jusqu’à ne plus faire qu’un avec l’océan de la lumière divine. C’est à ce moment-là que vous vous serez vraiment retrouvé."
Pensée du jeudi 5 mai 2011  
Énergies - n’agissent efficacement que si elles sont concentrées
"Lorsqu’un pays est menacé d’invasion, il décrète la mobilisation générale et il masse les hommes et les munitions à sa frontière. Celui qui veut construire sa maison fait venir des matériaux de différents endroits et il les rassemble sur l’emplacement choisi pour la construction. Et imaginez aussi que vous vouliez brûler de vieux chiffons et de vieux papiers mais que vous n’ayez pas d’allumettes : vous pouvez prendre une loupe, l’orienter de façon à concentrer les rayons du soleil, et le feu prend.
Ces trois images vous éclairent sur les méthodes à utiliser pour votre travail spirituel, qu’il s’agisse de vous protéger des ennemis, de construire votre temple intérieur ou de brûler les impuretés au feu du soleil divin. Dans chaque cas, il y a quelque chose à mobiliser et à concentrer. Rien n’est possible dans l’éparpillement, et beaucoup d’exercices que je vous indique ont pour but de mobiliser vos énergies…"
 Pensée du mercredi 4 mai 2011  
États négatifs - c’est nous qui les attirons
 
"Quelqu’un vient me confier qu’il est visité par des pensées et des sentiments qui le perturbent, et il ne comprend pas pourquoi ; cela, d’après lui, n’a aucun sens, ces pensées et ces sentiments sont tellement éloignés de sa nature, de son caractère, de ses préoccupations ! Je lui dis : « En êtes-vous sûr ?... Vous n’en voyez peut-être pas la raison, mais ces pensées et ces sentiments ne peuvent pas vous venir par hasard. D’une façon ou d’une autre vous leur en avez fourni les conditions, vous leur avez préparé de la nourriture. »
Si vous avez mis un bol de lait sur le rebord de votre fenêtre, vous ne devez pas être étonné de voir arriver tous les chats du quartier. Vous vous contentez de les chasser, ça ne servira à rien, enlevez plutôt le bol de lait. Sinon les chats vous diront : « De quoi te plains-tu ? C’est toi avec ce lait qui nous as attirés. » Vous vous sentez envahi par certains états négatifs ? Commencez par vous demander ce que vous avez fait pour les attirer, car c’est sûr, vous les avez attirés."

 

Pensée du mardi 3 mai 2011  
Clairvoyance - condition pour la développer sans danger

"Les livres qui présentent des méthodes pour devenir clairvoyant ne manquent pas. On vous explique là comment regarder dans une boule de cristal ou un miroir magique, utiliser certaines plantes ou certains onguents, se faire hypnotiser, etc. Toutes ces méthodes ont certainement quelque efficacité mais, j’ai toujours insisté sur ce point, elles sont dangereuses pour ceux qui les utilisent sans avoir d’abord travaillé à se purifier.
Jésus disait : « Bienheureux les cœurs purs car ils verront Dieu. » On peut devenir clairvoyant sans avoir travaillé sur la pureté, seulement ce n’est pas le monde divin que l’on verra, c’est tout ce qu’il est préférable de ne pas voir : les catastrophes qui se préparent, les crimes qui se trament dans le secret, les malheurs, les entités obscures et malfaisantes qui circulent parmi les humains. Autrement dit, on ne voit que ce qui correspond au niveau psychique que l’on a soi-même atteint, ou à peine davantage. C’est pourquoi celui qui veut obtenir la véritable clairvoyance, la vision du monde divin, doit travailler sur l’amour spirituel et la pureté." 

 

 Pensée du lundi 2 mai 2011  
Art - doit puiser son inspiration dans le monde de la lumière
"Si les humains s’obstinent à fermer les yeux sur le monde spirituel, la véritable poésie, la véritable beauté quitteront la terre. Et qu’est-ce qui les remplacera ? On ne verra alors que des cimetières, des prisons et un immense parc zoologique où des animaux seront les gardiens d’autres animaux. Et quels animaux !
Il n’y a d’art véritable que celui qui puise son inspiration dans le monde de la lumière. Avoir un haut idéal, le plus haut idéal, est le meilleur moyen d’entrer en contact avec ce monde de la lumière. Ce plus haut idéal est nécessairement inaccessible, mais nous avons besoin d’un but qui se situe à l’infini. Ainsi, sur la route que nous suivrons pour nous rapprocher de lui, des liens innombrables se tisseront entre nous et l’univers entier ; et nous aurons l’éternité pour passer par toutes les stations de l’abondance, de la richesse, de la joie, de la lumière et du vrai savoir."

 

Pensée du dimanche 1 mai 2011  
But inaccessible - que nous devons choisir pour rester vivant
"La Science initiatique, ce qui est magnifique avec elle, c’est qu’on n’a aucun espoir d’arriver au bout ! Oui, c’est cela qui est exaltant : savoir qu’on n’en finira jamais. Malheureusement, pour certains, c’est le contraire qui se produit. Ils se disent : « C’est tellement long, les résultats tardent tellement, j’abandonne ». Et ils se choisissent un but qu’il est possible d’atteindre en quelques années. Ils l’atteignent, ils sont contents, ils ont fini par obtenir ce qu’ils souhaitaient ; mais bientôt ils s’aperçoivent que, eux aussi, sont « finis », morts, enterrés… parce qu’ils sont partis à la recherche de quelque chose de fini !
Seuls ceux qui ont compris qu’ils doivent rechercher l’infini, l’illimité, ce qui est au-delà du temps et de l’espace, se sentent vivants, parce que la vie véritable, c’est l’immensité, l’éternité. Ne vous réfugiez donc pas dans ce qui est accessible, limité : embrassez l’infini et votre joie aussi sera infinie. Ce sera le bonheur, la lumière, la force, l’épanouissement de tout votre être."

 

Voir les commentaires

commentaires

saintsaire 20/05/2011 11:00



Aujourd'hui, combien offre leur pureté au premier venu, et puis on a des relations avec l'un ou avec l'autre... Quand on se marie enfin, on met tout cela dans la corbeille ! Cette vie ne
correspond pas à la volonté de Dieu pour l'homme et la femme.


Mais une chose est certaine, quand quelqu'un vient repentant au pied de la croix, Dieu le pardonne, il efface ses péchés par le sang de Jésus-Christ et en fait un être nouveau !


Il n'empêche qu'il vaut mieux commencer à servir Dieu dans sa jeunesse, sinon nous perdons notre temps à courir après des choses de néant !


Bonne journée Roselyne. Bises. Jonathan



Roselyne 20/05/2011 11:13



Merci pour le com.


Très bonne journée à vous Jonathan.



bellane over-blog.fr 06/05/2011 08:57



oui je comprend,de toute facon la vrais voyance n'a pas besoin de boule de cristal,il est permis a un âme de voir  et de lui montrer,ce qu'elle peut transmettre aux autres*c'est la tout
l"avantage de la voyance spirituel*


belle journée à toi



bellane over-blog.fr 04/05/2011 09:44



je pense que c'est assez dangereux pour un néophite de faire de la voyance avec une boule de cristal !!!!


je te souhaite une belle journée


 



Roselyne 04/05/2011 14:03



Tout à fait d'accord, mais là c'est un message de sagesse !!!


Bonne journée. Coeurdialement Roselyne



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog